fbpx
Buzz
Partager sur

Jarry: ses craintes à la « découverte » de son homosexualité !

Jarry: ses craintes à la "découverte" de son homosexualité !

Dans une interview de Paris Match, Jarry est revenu sur les nombreux doutes qui ont accompagnés la découverte de son homosexualité.

Jarry n’a jamais caché son homosexualité. Personnage décomplexé, il est avant tout un showman hors pair. Mais lors de la découverte de sa sexualité il a été plongé dans une période de doutes. Période passée dont il a confié quelques détails à Paris Match. MCE vous dit tout !

Lors de sa jeunesse, Jarry a donc découvert une attirance dont il a eu peur dans un premier temps. Notamment sur la question de devenir papa. Si aujourd’hui il est possible d’adopter, cette évidence était loin d’en être une il y a quelques années. Il a donc exprimé ses craintes dans une interview accordée à Paris Match.

Jarry raconte que son homosexualité lui a longtemps fait peur. Il s’est d’ailleurs enfermé dans un schéma classique de déni. Mais après plusieurs expériences infructueuses avec des femmes, il s’est rendu à l’évidence. Son attirance était tout simplement portée vers les hommes. Une révélation qui l’a plongé dans une période de doute intense.

Jarry accepte son homosexualité à 27 ans !

S’il est aujourd’hui papa, Jarry raconte qu’à ses débuts, il n’envisageait pas une telle possibilité. Il a pu adopter, avec son compagnon, des jumeaux. Une situation qu’il doit beaucoup aux avancées des droits de cette minorité. Il résume sa situation actuelle.

« Mon compagnon et moi sommes passés d’un couple à une famille. Nos jumeaux ont aujourd’hui trois ans. » Il explique ensuite sa relation avec la cause qui lui tient à cœur. « Même si je ne me sens pas un porte-parole de la cause, j’ai proposé une table ronde avec des représentants de La Manif pour tous. » Une discussion qui pourrait accoucher de nouvelles avancées sur les droits de ces personnes.

Même s’il a eu du mal a s’assumer, Jarry est maintenant très bien dans sa peau. Cette sexualité n’est pas un défaut. Les jeunes qui se découvrent ne doivent pas s’enfermer. Et pour cela, ils doivent être écouter. A nous donc de nous mettre à leur écoute.