fbpx
Buzz
Partager sur

Iris Mittenaere balance sur le sexisme dont elle est victime !

Iris Mittenaere balance sur le sexisme dont elle est victime !
Partager sur Facebook

Iris Mittenaere a souvent subi sans dire un mot au cours de son règne Miss France. Gestes déplacés, blagues tendancieuses elle raconte !

Iris Mittenaere s’est exprimée dans « L’interview sans filtre », notamment sur le sexisme dont elle a été victime lorsqu’elle était Miss France. Des moments parfois gênants pour la jeune femme ! On vous explique !

En effet, Iris Mittenaere a dû en voir de toutes les couleurs lors de son règne miss France. Elle fait part des « gestes déplacés » et des « blagues limites » qu’elle devait supporter. Déjà lors de son passage chez Clique avec Mouloud Achour, la jeune femme se confiait. Notamment sur les techniques de dragues de certain, comme les messages qu’elle reçoit sur les réseaux sociaux. Parfois même de personnes célèbres !

Des techniques qui se rapprochent parfois même du harcèlement ! Ainsi, interrogée par Télé Loisirs, Iris a évoqué quelques souvenirs pas très agréables. « C’est vrai qu’on devient rapidement un objet. Rien que le fait d’oublier notre prénom. On nous appelle plus facilement Miss France qu’Iris. Et les gens oublient parfois qu’on est humains. Et ouais, on a des gens qui sont très pressants. Comme pour un ‘objet’, on nous emporte d’un endroit à un autre en nous tirant le bras. Parfois en oubliant qu’il y a une sphère autour de nous qu’il faut respecter », se confie-t-elle.

Iris Mittenaere confrontée au sexisme !

En effet, Iris Mittenaere a eu des épisodes compliqués dont elle témoigne. Comme des gestes inappropriés, ou alors événements qu’elle a parfois subis sans dire un mot. « On a des gens qui « malencontreusement » mettent des mains un peu déplacées lors d’une photo. (…) Et puis on a surtout des blagues très limites à longueur de journée. C’est malheureux mais oui ça a été une partie de mon année de Miss France quand même. » raconte-elle.

Iris Mittenaere explique alors que n’importe quelle femme médiatisée subit ce sexisme. « Je pense qu’être une femme dans ce milieu-là, peu importe ce qu’on fait, écharpe de Miss ou simplement animatrice… Ouais, on subit ça. » Raconte-elle, en encourageant chaque femme à prendre la parole. « Il faut en parler et faut surtout montrer aux nouvelles générations que justement elles ont la parole. Elles ont le droit de dire non, elles ont aussi le droit de s’offusquer. »