fbpx
Buzz
Partager sur

Iris Mittenaere: Elle raconte comment elle était moquée à l’école !

Iris Mittenaere: Elle raconte comment elle était moquée à l'école !

Nous avons tous goûter à l’insensibilité des enfants dans notre jeunesse. Même l’ex univers Iris Mittenaere, et elle raconte !

L’ancienne miss France et miss Univers a avouée au public l’affreux surnom que ses camarades de classe lui donnaient durant son enfance. Cela semble avoir marquée Iris Mittenaere elle en reparle aujourd’hui à cœur ouvert !

Iris Mittenaere : ça n’a pas toujours été simple!

A présent elle n’a plus rien à envié à personne, la belle brune et dorénavant l’une des femmes les plus belles du monde. Sans artifices, sans apparats, elle reste l’une des créatures les plus incroyable de son époque.

Sauf que pour en arriver là , elle est passé par des moments moins sympa. Les compliments qu’elle reçoit aujourd’hui ne sont pas ceux de sa jeunesse. En effet, « Pique à brochette », c’est ainsi que ses camarades l’appelaient.

« Les enfants peuvent être cruels entre eux », raconte-t-elle dans son livre que vous pouvez à présent acheter. Avant de poursuivre « Il me faudra beaucoup de temps pour être en paix avec mon image et parvenir à me trouver jolie. »

Iris Mittenaere : Elle a énormément subit !

Iris s’est totalement confié lors de son interview à télé loisirs. Elle assure que tout n’a pas toujours été si simple pour elle.

« Je me bagarre systématiquement avec les garçons. Ou plutôt je me défends. Quand ils m’insultent ou se moquent de moi, je ne me laisse pas faire : je rends coup pour coup. »
C’est une femme forte et pleine de ressource, dorénavant il semblerait que personne ne puisse plus lui faire de mal.

« Enfant et ado, c’était une vraie souffrance. Ce n’est pas un acte, quelque chose que tu fais qu’on te reproche, mais la personne que tu es. On te reproche ton physique, ta maigreur, on te reproche d’avoir gagné une couronne que tu ne mérites pas. C’est dur, on se remet en question. Ça blesse profondément », a-t-elle aussi expliqué en interview avec Télé Loisirs.