fbpx
Buzz
Partager sur

Iris Mittenaere est soulagée de retrouver son esthéticienne préférée !

En Story de son compte Instagram, Iris Mittenaere a posté une photo où elle semblait vraiment ravie de retrouver son esthéticienne préférée !

A cause du confinement, de nombreux commerces ont fermé. C’est aussi le cas des centres de beauté. Alors que ces derniers ont enfin pu réouvrir, Iris Mittenaere a confié qu’elle était très heureuse d’avoir retrouvé son esthéticienne préférée.

Pendant le confinement, de nombreuses personnes ont regretté la fermeture des centres de beauté. Mais depuis que ces derniers ont réouvert, tout le monde se rue chez eux pour se faire chouchouter. Iris Mittenaere n’a pas non plus perdu de temps avant de retrouver son esthéticienne.

Ce jeudi 14 mai, Iris Mittenaere a posté deux photos en Story de son compte Instagram. Sur la 1ère, elle est apparue avec un filtre de gros sourcils touffus. Sur la 2ème, le mannequin est apparue toute fraiche et très heureuse.

Après plusieurs mois, elle a enfin pu se faire les sourcils. Mais ce n’est pas tout. Elle en a aussi profité pour se faire les ongles. Cet instant lui a d’ailleurs permis de prendre soin d’elle-même.

Iris Mittenaere est soulagée de retrouver son esthéticienne préférée !

Iris Mittenaere très heureuse d’avoir pu se faire chouchouter

En légende de sa photo Instagram, Iris Mittenaere a aussi écrit : « Manucure, pédicure, sourcils… Manque plus que les cheveux et je suis au top. Toujours chez le copine @lesjardinsdenana ». Et ce n’est pas pour rien que la belle blonde est allée se faire jolie.

En effet, l’ex Miss France et Miss Univers s’est rendue à un shooting photo. Depuis que le déconfinement a vu le jour, la jeune femme enchaîne de nouveau les projets et les réussites. Elle a d’ailleurs révélé à ses fans qu’elle serait dans 50’Inside ce samedi 16 mai.

Ses abonnés ont déjà hâte de la retrouver sur TF1. Ils ont aussi hâte d’en découvrir plus sur les projets qu’elle prépare pour la suite. Alors que le confinement est terminé, la chérie de Diego El Glaoui continue de travailler à fond.