fbpx
Buzz
Partager sur

Iris Mittenaere clashée par un dirigeant de TF1 sur son manque d’expérience !

TF1 critique Iris Mittenaere ! Alors que la miss a rejoint Chérie FM par manque de projets, le directeur des programmes lui répond !

En début d’année, Iris Mittenaere critiquait TF1 dans les colonnes du Parisien. L’ex Miss France lâchait avec une petite pointe d’humour « Heureusement que j’ai d’autres activités qu’à TF1. Sinon, je n’aurais qu’une semaine de boulot par an ! »

Mais cette réflexion n’est pas trop au goût du directeur des programmes de la chaîne. Remi Faure répondait il y a peu à quelques questions en réponse à ce qu’avait dit la jeune fille. Il faut dire que l’on ne s’improvise pas animatrice en quelques mois.

C’est ce qu’à voulu faire comprendre Rémi Faure. « Tout cela prend du temps. Animer du divertissement, c’est énormément de travail et cela demande d’acquérir de l’expérience » répondait-il dans une interview accordé à Puremédia.

Il reproche à la jeune femme de 27 ans de tout vouloir tout de suite. Alors si le dirigeant de TF1 trouve Iris Mitteaere « hyper investie », il ne faut quand même pas mettre la charrue avant les boeufs. Pourtant la jeune fille se verrait déjà à l’affiche de 50min Inside.

Iris Mittenaere clashée par un dirigeant de TF1 sur son manque d'expérience !
Iris Mittenaere clashée par un dirigeant de TF1 sur son manque d’expérience !

Iris Mittenaere n’a pas encore assez d’expérience

Depuis qu’elle s’est lancée dans la télévision, Iris Mittenaere a signé un contrat d’exclusivité avec TF1. Elle ne peut donc pas faire de l’animation sur une autre chaîne. Mais pour le moment, Rémi Faure ne compte pas donner plus de responsabilités à la jeune fille.

« Il fut une époque, dans les années 2000, où les formats écrasaient peut-être les animateurs, mais ce n’est plus le cas aujourd’hui. Il ne peut plus y avoir de simples présentateurs-prompteur ». Alors il faut donc avoir un truc, une prestance, quelque chose qui marque.

Et pour le moment ce n’est pas le cas d’Iris Mittenaere d’après ses dires. « Un bon animateur n’est pas substituable. Camille Combal ne l’est pas, Nikos ne l’est pas, Jean-Luc Reichmann ne l’est pas, Yann Barthès ne l’est pas, Denis Brogniart, Alessandra Sublet, Arthur non plus etc…

Il faudra donc encore quelques années et faire ses preuves. « Tous ces animateurs, avant d’arriver sur TF1, avaient déjà une longue expérience d’animation radio ou en tant que journalistes ».