fbpx
Buzz
Partager sur

Iris Mittenaere: sa blague drôle et douteuse sur un fan indien !

Iris Mittenaere: sa blague drôle et douteuse sur un fan indien !

Pour 50' Inside, Iris Mittenaere a répondu à une série de questions... Elle a donc fait une blague un peu douteuse sur un fan indien !

Iris Mittenaere a partagé en story son interview pour TF1 ! Et la belle nous a bien fait rire avec une blague sur un fan indien. MCETV vous dit tout de A à Z.

Depuis qu’elle a un peu réussi à se dégager de son statut de Miss France et Miss Univers, la belle brune se lâche un peu ! En effet, à chaque apparition, on découvre une jeune femme pleine de vie, simple et très spontannée !

Ainsi, Iris Mittenaere nous fait bien rire avec ses répliques et anecdotes sur sa vie ! Et autant vous dire qu’elle a un sacré partenaire pour les blagues

Il s’agit de son chéri Diego qui n’est pas le dernier pour rire ! Il y a quelques mois, le beau brun nous avait fait hurler de rire sur M6 malgré lui…

En effet, sans savoir qu’il était en direct sur l’émission de Cyril Lignac, il avait donné un coup sur les fesses de Iris Mittenaere avec sa planche à découper…

Iris Mittenaere: sa blague drôle et douteuse sur un fan indien !
Iris Mittenaere: sa blague drôle et douteuse sur un fan indien !

Iris Mittenaere fait une blague douteuse sur un fan indien !

En story, Iris Mittenaere nous a dévoilé son interview ! On en a donc su un peu plus sur ses goûts du moment !

Ainsi, on a appris qu’en ce moment, elle adorait Bande Organisée de Jul et sa team Marseillaise ! On kiffe trop ce son aussi. Pas vous ?

La belle a vraiment beaucoup d’humour ! Elle a même réussi à nous piéger en nous faisant croire que tous les matins elle prenait un bain au lait de chèvre à 6h !

La meilleure blague reste celle en lien avec la question : « Ta rencontre la plus improbable avec un fan ?« , Iris Mittenaere nous a bien fait rire avec sa réponse ! Elle a donc expliqué : « C’était un fan indien, qui était venu me voir et qui avait très envie de me faire goûter ses saucisses… Je n’ai pas dit « sa », j’ai dit « ses » hein ! »

Bref, on adore la jeune femme !