fbpx
Buzz
Partager sur

Instagram: Kery James partage un message émouvant concernant le terrorisme

Instagram: Kery James partage un message émouvant concernant le terrorisme

Sur son compte Instagram, Kery James a partagé un message très émouvant concernant les victimes de terrorisme dans le monde.

Ce mardi 11 Septembre, le chanteur Kery James a partagé un message très émouvant sur son compte Instagram. En effet, il a publié une photo avec en légende, un bel hommage pour les victimes des attentats. Son cliché a récolté plus de 6 000 « j’aime » et de nombreux compliments de la part des internautes !

Kery James partage un bel hommage aux victimes des attentats

En légende de sa photo Instagram, Kery James a aussi confié : « En ce jour, qui ne sera plus jamais un jour comme les autres, j’ai une pensée universelle, pleine de compassion et de solidarité envers toutes les familles des victimes du terrorisme à travers le monde. Que ce terrorisme soit un terrorisme crapuleux sous couvert de religiosité, un terrorisme d’État ou un terrorisme économique qui asphyxie une partie du monde et la condamne à la pauvreté et à la souffrance.⠀Je mène une guerre pacifique… Le Combat Continue ».⠀

Voir cette publication sur Instagram

KERY JAMES : RAPPEUR, COMÉDIEN, ET FONDATEUR D’A.C.E.S

On connaissait Kery James pour ses textes engagés. On l’a découvert comme comédien aussi. Mais le rappeur est avant tout un homme d’engagements, avec son association A.C.E.S par exemple, qui aide les bacheliers les plus démunis à poursuivre leurs études supérieures. A 40 ans, Kery James n’a plus rien à prouver dans le rap français. L’auteur de Banlieusards a sorti son dernier album Mouhammad Alix en 2016, qui a été disque d’or. Dernièrement, il vient de collaborer à nouveau avec Médine et Youssoupha sur le morceau PLMV.

Mais Kery James a de multiples facettes. L’année dernière il a troqué la casquette du rappeur pour celle du comédien. Dans la pièce « A vif », qu’il a écrite, il s’emploie à défendre les banlieues et ses habitants. Le théâtre lui a permis de découvrir une nouvelle forme artistique pour exprimer son engagement. Le morceau phare de cet engagement reste Banlieusards, dans lequel il dit « on n’est pas condamnés à l’échec ». C’est dans cette optique qu’il crée son association A.C.E.S (Apprendre, Comprendre, Entreprendre, Servir).