fbpx
Buzz
Partager sur

Instagram: Kaaris dézingue Booba et se fait clasher en retour !

Instagram: Kaaris dézingue Booba et se fait clasher en retour !
Partager sur Facebook

Sur son compte Instagram, Kaaris a partagé un nouveau message pour clasher Booba. Malheureusement ce dernier a renvoyé la balle !

Ce jeudi 21 mars, Kaaris a posté de nombreuses photos sur son compte Instagram où il a encore clashé Booba. Ce dernier a dévoilé des captures d’écran dans lesquels la femme de Kaaris disait être fan de B2O. Des messages qui datent depuis plusieurs temps que le jeune homme a décidé de ressortir !

Kaaris démonte Booba et les internautes ne valident pas

Kaaris a donc tenu à se défendre. Il a partagé le message suivant sur Instagram : « Quand tu vas en boite et que la première chose que tu fais est de prendre une paille en forme de b**e. C’est qu’on a touché le fond. J’ai vu tous tes montages hier chapeau tu es très fort @boobaofficial dans la manipulation et le mensonge. Je sais pas comment tu fais mais t’es un vrai web master ».

Il a aussi ajouté : « Sur la deuxième photo patochatte aime les chevaliers. Tu aurais du garder ton cheval. hum bisous tah les films de boule ». Malheureusement pour lui, les internautes ne l’ont absolument pas soutenu. La plupart se sont même rangés du coup de son adversaire et n’ont pas hésité à dézinguer l’homme !

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par KAARIS (@kaarisofficiel1) le

Le jeune homme VAINQUEUR ANTICIPÉ

Booba fait entendre que Kaaris pourrait aussi gagner le combat. Donc déclaré vainqueur, dans un post sur les réseaux sociaux. Kaaris réclame aussi le millions qui lui est promis par l’organisateur du combat.

C’est un nouveau rebondissement dans l’octogone entre Booba et son ennemi. Si vous pensiez que cette affaire allait se terminer. Pas du tout. C’est en tous cas ce que pense aussi le Duc de Boulogne. Dans un post sur Instagram, il déclare son opposant vainqueur.

Le rappeur ne voulait pas signer le contrat de l’organisateur du combat en Suisse. Dans la ville de Genève. Le contrat s’élève à 1 million d’euros. Une partie versée à la signature. Et la seconde aussi lors de la victoire d’un des deux rappeurs français.