fbpx
Buzz
Partager sur

Instagram: Jeremstar en dépression sans son chat !

Instagram: Jeremstar en dépression sans son chat !
Partager
Partager sur Facebook

Sur son compte Instagram, Jeremstar a partagé plusieurs Stories sur la plateforme où il a confié que son chat lui manquait énormément !

Après avoir passé quelques jours avec son chéri à préparer l’arrivée de Noël, Jeremstar n’a pas oublié sa petite maman. En effet, il s’est rendu à Lyon pour passer quelques jours avec cette dernière. Ils ont rendu visite à une fan et fait aussi quelques boutiques tous les deux. Mais toutes les bonnes ont une fin et le journaliste a dû retourner chez lui.

Jeremstar très triste sans son chat

Mais une fois rentré chez lui il a fait plusieurs confidences sur Instagram. En effet, le journaliste a expliqué que son chat Gribouille lui manquait beaucoup. Il aime beaucoup son petit animal et a ressenti un gros manque quand il est rentré à Paris. Il y a quelques jours, il avait même fait une petite déclaration à son chat. Et son chagrin est tel que le journaliste hésite à le prendre avec lui, dans la Capitale.

Malheureusement, le créateur de contenu s’est rapidement rendu compte qu’il bougeait beaucoup et qu’il n’aurait pas vraiment de temps à lui accorder. Tandis qu’à Lyon, Gribouille a la belle vie et profite avec d’autres animaux. De plus, son compagnon n’a pas non plus envie d’avoir un chat à sa charge. La raison ? Il sait qu’il va devoir nettoyer la litière et les poils. Des vérités qui n’ont pas manqué de faire rire Jeremstar qui risque d’abandonner rapidement cette idée !

JEREMSTAR TERRORISÉ PAR LES TURBULENCES EN AVION

Afin de rentrer à Paris, Jeremstar a choisi de prendre l’avion. Pas de chance pour lui, de nombreuses villes ont des alertes vent. Ce lundi 10 décembre, juste avant de rentrer dans l’avion, il a partagé une Story sur son compte Instagram. Il a confié qu’il espérait ne pas avoir de turbulences pendant son vol car il n’est pas vraiment très rassuré.

Manque de peau, une fois arrivé dans l’avion, un stewart annonce aux passages que des turbulences auront lieu au début du vol. Il n’en fallait pas moins au jeune homme pour qu’il apparaisse stressé et qu’il tire une tête assez paniquée.