fbpx
Buzz
Partager sur

Instagram: Emma Cakecup dévoile l’histoire de ses chats !

Instagram: Emma Cakecup dévoile l'histoire de ses chats !
Partager
Partager sur Facebook

En Story de son compte Instagram, Emma Cakecup a partagé un message où elle a expliqué à ses abonnés comment elle avait eu ses chats !

Il y a plusieurs mois, Emma Cakecup et Oltean Vlad ont présenté à leurs abonnés de nouveaux arrivants chez eux. En effet, les deux tourtereaux ont accueilli des chatons et sont devenus complètement gaga de ces derniers.

Emma Cakecup dévoile le passé de ses chats

Régulièrement, Oltean Vlad et Emma Cakecup postent des photos ou encore des vidéos d’eux sur les réseaux sociaux. Ce mercredi 27 mars, l’influenceuse a décidé de participer à un question/ réponse sur son compte Instagram. Alors que de nombreux internautes l’ont questionnée sur sa relation avec son chéri ou encore sur le pays étranger dans lequel elle aimerait vivre, d’autres lui ont posé des questions sur ses chats.

Ils lui ont demandé de raconter l’histoire des petits. La belle blonde a alors confié : « Ils sont gère et soeur et ils étaient abandonné dans un pneu vers Chelles dans le 77. Ils étaient tous petits (1 mois). Et on a décidé d’en prendre un mais au final on a pris les deux ».

EMMA CAKECUP MET EN GARDE SES FANS

Le lundi 25 mars, Emma Cakecup a partagé plusieurs mises en garde à ses abonnés sur son compte Instagram. En effet, elle a confié qu’il fallait faire attention à plusieurs arnaques qui visées les touristes.

En Story de son compte Instagram, Emma Cakecup a expliqué : « Attention aux arnaques. Malheureusement il y a beaucoup d’arnaques. Par rapport : – Prix des taxis (à négocier. Ne jamais monter dans un taxi sans avoir négocier le prix avant). – Les prix dans le souk (à la tête du client). – Aux enfants ou adultes qui veulent t’indiquer le chemin. Ils te demandent de l’argent. Et si tu donnes pas assez d’après eux, ils t’agressent. Si vous êtes dans cette situation vous dites juste « police tourisme » ! Souvent ils partent en courant ou ils prennent peur et baissent le prix ».

Elle a aussi ajouté : « Pour la place Jemaa El-Fna, des femmes viennent et prennent votre main pour faire du henné même si vous ne voulez pas. Des hommes vous déposent des singes sur l’épaule. Pareil pour les serpents. Il faut être ferme et froid. Ce que nous ne sommes avec Vlad mais malheureusement vous êtes obligés sinon ils ne vous lâchent pas ».