fbpx
Buzz
Partager sur

Instagram: Booba dévoile enfin son nouveau contrat à Kaaris !

Instagram: Booba dévoile enfin son nouveau contrat à Kaaris !

Sur son compte Instagram, Booba a partagé une vidéo dans laquelle il a enfin dévoilé les conditions de son contrat avec Kaaris !

Ce mercredi 27 mars, Booba a posté une séquence sur son compte Instagram sur laquelle on peut voir le directeur du SHC prendre la parole concernant le combat des deux rappeurs.

Booba dévoile le contrat

Le directeur du SHC a confié qu’il avait réuni tous ses sponsors. Il propose une offre de deux millions d’euros. Le gagnant remportera 1,5 millions d’euros tandis que le perdant empochera seulement un demi-million. L’homme a conclu sur les paroles suivantes : « On vous envoie le contrat et rendez-vous à Genève pour le combat ».

En légende de sa photo Instagram, Booba a aussi écrit : « Offre finale SHC 13 : Booba VS Kaaris. @kaarisofficiel1 C’est l’heure puto. Repost cette vidéo qu’on ai une réponse claire. Tu as pris la plus sage des décisions… La bagarre! Welcome to the sal #octogone #septembre2019 #1M5 @shc_mma @yasscarterofficiel ». Il a aussi récolté plus de 460 000 vues en seulement trois heures.

KAARIS VEUT « MASSACRER » BOOBA LORS DE LEUR OCTOGONE

Le mercredi 27 mars, Kaaris a posté un cliché sur son compte Instagram où il est apparu en hulk. En effet, sa tête est apparue sur un homme ultra musclé et vert. Et cette photo est une nouvelle attaque envers son ennemi Booba.

En effet, les deux tentent tant bien que mal de se mettre d’accord sur leur combat. Mais ce n’est vraiment pas gagné. Alors que l’un est bon sur certaines conditions, l’autre fait son possible pour avoir ce qu’il souhaite. Nombreux sont ceux qui ont perdu espoir en ce combat.

En légende de sa photo Instagram, Kaaris a écrit : « Ca va faire mal. Envoie ton contrat gosse de riche @boobaofficial sale putain sous hormone jvais te massacrer j’ai juré. #ilamistapis💸 #eliecontregnakouri #sevrancontremeudon ». Il a aussi récolté plus de 144 000 « j’aime » en seulement six heures de la part de ses abonnés.