fbpx
Buzz
Partager sur

Hommage à Johnny Hallyday: Laeticia fait une demande incroyable à l’Elysée !

Partager
Partager sur Facebook

Laeticia a parfois la folie des grandeurs, pour les obsèques de Johnny Hallyday elle a sollicité l'Elysée pour lui faire un honneur .

Alexandre Benalla a fait des révélations dans son livre « Ce qu’ils ne veulent pas que je vous dise », sur l’hommage donné à Johnny Hallyday. Il révèle d’ailleurs une des demandes de Laeticia à l’Elysée. On vous explique !

En effet, Laeticia a vu les choses en grand pour l’hommage destiné à Johnny Hallyday. Célébré le 9 décembre 2017 à l’Eglise de la Madeleine. Un cortège de motards descendant les Champs-Elysées, rien n’était trop beau pour le taulier. Cette cérémonie était magique, mais elle aussi coûté très cher. D’ailleurs Bernard Montiel l’a révélé sur le plateau de TPMP, la facture s’élèverait à près de deux millions d’euros.

Ainsi, Laeticia aurait déboursé près de 460 000 euros au total. Dans ces frais il faut compter « l’église à la Madeleine, le cercueil, les fleurs. Tout le service cérémonial et tout ce qui était organisé autour ». Quant à l’Elysée, elle aurait aidé la veuve à payer. Le tout en dépensant près d’un million quatre cents mille euros pour la cérémonie.

Johnny Hallyday : Rien n’est trop beau pour Laeticia !

Donc dans son livre « Ce qu’ils ne veulent pas que je vous dise », Benalla partage une info sur Laeticia et Johnny Hallyday. En effet, la veuve de 44 ans aurait demandé à se faire rembourser certains frais par l’Etat. Parmi ces factures, on trouve les notes « des fleuristes, qui n’ont pas lésiné sur la commande. Des notes d’hôtel pour le logement de tous les invités. Ainsi que leurs notes de taxi et les frais de location de la sonorisation ».

Mais ce n’est pas tout, la veuve de Johnny Hallyday aurait demandé à ce que le cortège soit survolé par la Patrouille de France. Bien sur L’Elysée n’a pas donné son accord. Car « ce genre d’hommage se trouve réservé aux obsèques de chefs d’Etat. Ou de militaires de hauts rangs », explique t-il dans son livre.