fbpx
Buzz
Partager sur

Harry complexé par sa calvitie ? Il se rend dans une clinique spécialisée !

Harry complexé par sa calvitie ? Il se rend dans une clinique spécialisée !

L'annonce du changement de vie de Prince Harry a été un choc. Aujourd'hui, sa visite dans une clinique spécialisée trouble l'opinion.

Depuis tout petit, le prince Harry est sous le feu des projecteurs. En effet,avec tendresse, le peuple britannique l’a vu grandir. Dès lors, l’annonce de sa visite dans une clinique spécialisée provoque la surprise. MCE TV vous dit tout !

COMPLEXE AVOUÉ, A DEMI-OUBLIÉ ?

Le prince Harry est sous tous les fronts. D’abord, l’époux de Meghan Markle a lutté contre certains médias. En effet, ces derniers s’en prenaient trop souvent à sa femme. De plus, en prenant des distances avec le protocole, le prince Harry et sa femme ont provoqué le débat. Dernièrement, leur départ pour le Canada a suscité une émotion vive en Angleterre. 

Mais avant de s’envoler pour d’autres cieux, le prince Harry a tenu à faire disparaître son principal complexe. Quand on compare des photographies d’une année sur l’autre, on se rend bien compte que de plus en plus de ses beaux cheveux roux manquent à l’appel. Ainsi, pour l’aider dans sa démarche, il a pu compter sur le soutien de la prestigieuse clinique spécialisée en trichologie Philip Kingsley.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.

Une révélation pour le prince Harry ?

Depuis plus de 50 ans, cette clinique spécialisée a sauvé bien des cheveux en détresse. D’ailleurs, comme se plaît à le rappeler nos confrères de The Sun « C’est l’un des meilleurs endroits au monde. Ils ont tout un panel de traitements différents. Les plus riches, célèbres et ceux qui ont le meilleur réseau s’y rendent. » La rumeur prétend même que l’actrice Audrey Hepburn aurait utilisé les méthodes du professeur Philip Kingsley.

Du reste, ce dernier est bien connu pour sa discrétion. C’est pourquoi rien n’a filtré de leurs échanges au sein de cette clinique spécialisée. En tout cas, on souhaite vraiment que le traitement choisi fonctionne sur le prince Harry. Espérons que cette menace de calvitie qui plane sur son crâne ne soit plus qu’un mauvais souvenir.