fbpx
Buzz
Partager sur

Gigi Hadid succombe à la tendance «post a picture» sur Instagram !

Gigi Hadid succombe à la tendance «post a picture» sur Instagram !

Gigi Hadid joue le jeu du "post a picture" sur Instagram et surprend ses fans avec des photos inédites ! On vous en dit plus.

Gigi Hadid joue au jeu « Post a Picture » et dévoile de superbes photos à ses fans sur les réseaux  sociaux. MCE  TV vous donne plus de détails.

C’est l’heure de faire le point sur cette année 2020 qui se termine dans quelques jours. Et cette année, une nouvelle tendance a vu le jour sur les réseaux sociaux.

Il s’agit en effet d’un jeu appelé « Post a picture » (poste une photo). Le prince est simple, comme son nom l’indique, les internautes doivent publier une photo d’eux selon les demandes de leurs abonnés.

Ainsi, plusieurs célébrités ont joué le jeu avec leurs fans sur Instagram. C’est  d’ailleurs le cas de Gigi Hadid qui s’y met aussi !

La jeune femme a alors posté une Story sur Instagram pour donner l’occasion à ses fans de lui demander des photos. Mais Gigi Hadid a ajouté une règle d’or: il est hors de question de lui demander une photo de son bébé ! Voilà qui est clair.

Gigi Hadid succombe à la tendance «post a picture» sur Instagram !

Gigi Hadid joue le jeu à sa manière

La jeune maman a donc accepté de jouer le jeu, mais instaure ses propres règles ! En effet, Gigi Hadid refusera toute requête de fan qui tenterait de demander une photo de son bébé. 

« S’il vous plait, ne dites pas « le bébé ». Ça n’arrivera pas ! » peut-on ainsi lire sur sa Story Instagram. La jeune femme est formelle, elle préservera la vie privée de son enfant encore longtemps.

Petite déception donc pour les abonnés de Gigi Hadid qui espéraient peut-être enfin voir le visage de sa fille. Dont on ne connait toujours pas le prénom d’ailleurs ! Le mystère reste entier.

Mais les fans ont tout de même pu découvrir d’autres photos de leur star préférée. À commencer par une photo d’elle avec un filtre papillons sur les joues qu’elle n’avait jamais postée auparavant. « Je pense que je ne l’ai jamais publiée » écrit la jeune maman.