fbpx
Buzz
Partager sur

Gad Elmaleh reconnaît enfin son plagiat: « Je me suis inspiré » !

Gad Elmaleh reconnaît enfin son plagiat :

Le plagiat est un acte puni par la loi. Pourtant certains le font. Gad Elmaleh en a lui-même utilisé. Aujourd'hui, il reconnait et explique.

Le plagiat semble toucher tout le monde. Après Beyoncé, accusée d’avoir plagié un clip pour une chanson du Roi Lion, aujourd’hui Gad Elmaleh avoue à son tour !

Depuis quelques mois, l’humoriste se trouvait en effet, au cœur d’un scandale. Celui-ci provenait de Copycomic, une chaine YouTube. Celle-ci se spécialise dans le repérage des sketchs d’humoristes français basé sur du plagiat. L’humoriste a donc fait face à des accusations sur plusieurs de ses sketchs. On comprends la dureté de ces propos quand on connait la complexité du métier…

Dans une interview accordée au Parisien sorti le mercredi 25 septembre, Gad Elmaleh revient donc sur ce scandale. Il explique en quelques phrases. « C’était très violent, excessif et démesuré par rapport à ce qu’il y a de vrai, c’est-à-dire les inspirations que je revendique ». Il affirme d’ailleurs : « Il y avait un fond de hargne, une volonté de nuire…  Personne n’a envie d’être affiché dans la presse comme quelqu’un qui a volé. Je me suis bien sûr fermé à ce moment-là […] » 

Une réaction somme toute humaine mais qui calme peu les détracteurs. Gad Elmaleh révèle par la suite sa version de l’histoire.

Un plagiat que Gad Elmaleh reconnait !

Il reconnait donc le plagiat dont on l’accuse… à demi-mot:  » […] oui, on prend des choses et on les met à notre sauce. Mais, on parle d’1 minute 30… ». Avant de tout de même préciser, qu’il ne regrette rien . Cependant, il confirme : « Je ne le referais pas, mais je ne le regrette pas parce que je n’ai jamais été dans une démarche malicieuse« .

Des aveux qui on l’espère calmeront les critiques dont Gad Elmaleh a pu être victime. L’artiste prépare par ailleurs un nouveau spectacle. Les fans de Chouchou et Coco pourront donc le revoir bientôt sur scène. Néanmoins, nous rappelons que la peine encourue pour plagiat peut s’avérer très lourde… 2 ans d’emprisonnement et 150 000 euros d’amende.