Buzz
Partager sur

Enora Malagré: Son « ras le bol » des crises d’endométriose

Enora Malagré: Son
Partage
Partager sur Facebook

Après avoir révélé sa maladie sur le plateau de TPMP, Enora Malagré poursuit son combat, rythmé de crises. Elle partage avec nous son ras le bol

Enora Malagré fait face à de nombreuses crises. En effet, l’endométriose entraine de grandes douleurs mais aussi des problèmes de fertilité. Récemment, la belle blonde de 37 ans a fait face à une crise. Une de plus, encore et encore, après laquelle elle a crié un « ras le bol »

Enora Malagré : Son combat, elle le mène au quotidien

Ce mercredi 18 juillet, l’ex chroniqueuse de Touche Pas à Mon Poste a fait une crise d’endométriose. À la suite de cette crise, elle a posté un message de soutien aux femmes atteintes, comme elle, par la maladie.

En Story Insta, elle écrit : « Coup de gueule ! Putain de crise d’endométriose aujourd’hui !!! Pensée à toutes les filles qui comme moi en ont ras le bol de cette putain de maladie qui bouffe la vie ! Parlez-en autour de vous et emmenez les plus jeunes se faire suivre, le plus tôt c’est pris en main, le mieux c’est ! #endogirls »

Forte malgré la maladie, elle a décidé de le vivre avec le grand public

Sensibiliser. Voilà la raison pour laquelle Enora Malagré a rendu publique sa maladie. En effet, la jeune femme s’est délivrée sur le plateau de TPMP en février 2017. Comme elle, la comédienne Leatitia Milot et Lorie Pester en sont atteintes.

Une publication partagée par Enora Malagré (@enoramalagre) le

Mais ce n’est pas les seules. Rappelons qu’une femme sur dix souffrent d’endométriose. Mais qu’est-ce que c’est exactement ? Marie Claire fournit les réponses par le biais des explications du Dr Petit. Il est le fondateur du centre de l’endométriose de l’hôpital St Joseph.

L’endométriose, qu’est-ce que c’est ?

« L’endométriose c’est la migration de cellules de l’endomètre qui tapissent la cavité utérine, en dehors de l’utérus par reflux dans les trompes. Elles sortent de là où elles sont habituellement pour arriver dans le muscle utérin, et en dehors de l’utérus. Il y a des troubles de la contractilité utérine, ce qui fait que l’utérus se contracte le plus souvent dans le mauvais sens, et les règles sont chassées par les trompes »

« Dans certains cas, ces cellules vont s’implanter, vont s’agréger en profondeur, et ne vont pas être éliminées par les défenseurs de l’organisme. Résultat : elles s’implantent, se développent et provoquent des saignements, sous contrôle hormonal tous les mois » N’hésitez pas à contacter un médecin ou un expert de l’endométriose, si vous ressentez les symptômes. N’hésitez pas non plus à vous renseigner davantage sur la maladie et surtout à en parler autour de vous.

Crédits photo : Enora Malagré