fbpx
Buzz
Partager sur

EnjoyPhoenix: et si on cessait enfin de lyncher la mère des youtubeuses françaises ?

Partager sur Facebook

Depuis son arrivé sur YouTube, EnjoyPhoenix est une cible de choix pour les haters. Une fois n’est pas coutume, MCE joue les avocats !

Dans le YouTube game, il y a des cibles plus prisées que d’autres. De celles qui sont faciles à lyncher, gratuitement le plus souvent. Marie Lopez, plus connue sous le pseudo d’ EnjoyPhoenix n’échappe pas à la règle, bien au contraire. Considérée – à juste titre- comme l’une des pionnières du contenu lifestyle et beauté en France, la jeune fille n’a eu de cesse de se prendre des gifles. Et cela depuis des années (à se demander comment la vingtenaire peut tenir sans Xanax). Qu’elle écrive un livre, se confie sur le harcèlement scolaire, s’essaye à Danse avec les Stars ou lance sa chaîne de recettes culinaires, rien à faire. La haine déversée est toujours la même. Et s’il était temps de cesser enfin ce vilain bashing et de gagner quelque peu en maturité ?

EnjoyPhoenix n’est pas une pro de la beauté. Et ?

Loin de nous l’idée de jouer les juges ou les avocats (quoi que, un peu tout de même). Juste de décimer un peu d’amour dans ce torrent de fiel qu’est YouTube et ses vilains petits commentaires lâches et anonymes. Car au fond, que reproche-t-on à la Lyonnaise ? Bien des choses, à commencer par ses présumées qualités de maquilleuse. En effet, beaucoup la jugent illégitime à donner des conseils make-up. Or, la jeune fille n’a jamais prétendu être une professionnelle en la matière…

Dans une récente vidéo (avec le vidéaste Johanpapz), elle explique avoir choisi cette thématique presque par hasard. À l’époque, rares étaient les youtubeuses françaises, et les anglophones avaient toutes choisi le maquillage comme clé de voute de leur chaîne. Tout naturellement, Marie Lopez a suivi le pas. Grand bien lui en a pris au regard du succès qui a suivi. Mais consciente que le maquillage n’était pas non plus sa spécialité, elle s’est, au gré des années, tournée davantage vers un contenu lifestyle. La critique sur le fait qu’elle « se maquille bien ou non » n’a donc plus lieu d’être.

EnjoyPhoenix: Marie Lopez, jeune fille antipathique et hautaine ?

Mais pour les haters, pas de problème. Il y a forcément autre chose à pointer du doigt… comme son comportement par exemple. Dès lors, comment ne pas songer à l’enquête de 66 minutes, présentant Marie Lopez comme une diva agacée par ses fans lors du salon des vidéastes, la désormais célèbre Video City. Dépeinte comme arrogante et irrespectueuse envers les membres de son propre staff, la youtubeuse est devenue (une fois encore !) la cible des belligérants. Polémique à laquelle elle avait répondu sur Snapchat à l’époque, dénonçant le montage de la production : « Je comprends pas trop… C’est des gens qui ne te connaissent pas et qui sortent les choses de leur contexte… Je ne vois pas l’intérêt de suivre comme ça des youtubeurs à un salon et faire genre ils s’intéressent à ce qu’on fait, alors qu’en réalité la seule chose qu’ils font derrière, c’est nous détruire. »

EnjoyPhoenix : elle règle ses comptes !

Un caractère hautain qu’avaient déjà mis exergue quelques fans désabusés qui l’avaient rencontré. Et sous un mauvais jour. Toujours dans sa vidéo nommée « JE RÉPONDS À TOUS LES DRAMAS QUI TRAINENT SUR MOI ! », EnjoyPhoenix s’est expliquée. Sans filtre. Oui, elle peut parfois se montrer froide, sèche. Mais comme tout le monde, elle a des jours avec… et des jours sans. Elle regrette que seuls les jours « sans » soient partagés sur la toile et pullulent les forums. D’autant plus qu’elle n’hésite pas à révéler le comportement de certains, considérant leur idole comme une bête de foire. La suivant sur plusieurs kilomètres, la filmant ou la prenant en photo « en scred » pour leurs réseaux sociaux (sic). En toute franchise, à sa place, que feriez-vous ? Accepteriez-vous d’être traité comme une star de zoo, déshumanisée ?

Médecine esthétique, fringues de luxe… Marie Lopez avoue tout

Enfin, preuve que la jeune femme est (de plus en plus) honnête, elle a reconnu certains torts. Ou, tout du moins, certains faits « cachés ». Oui, Marie Lopez a, à l’instar de bien des consoeurs, eu recours à la médecine esthétique (à ne pas confondre avec la chirurgie). Sauf qu’elle ne le nie pas, bien au contraire. Elle a demandé des injections au niveau des lèvres, pour qu’elles soient de la même épaisseur. Ainsi que dans les joues, pour éviter un effet « bajoue » prédominant. On ne peut qu’applaudir sa sincérité quand encore bien des influenceuses (on ne lâchera pas de nom, mais ce n’est pas l’envie qui nous manque hum hum) prétendent n’avoir jamais rien changé.

Même chose concernant le luxe. C’est un reproche qui lui est souvent fait. EnjoyPhoenix aime présenter des hauls d’items venant de Zara, ASOS ou Hollister. Alors que dans les rues de Lyon, elle se pavanerait en Louis Vuitton. Pour les férus, il s’agit là d’une forme de manipulation de la youtubeuse, voulant se donner un genre plus accessible. Mais que nenni. Encore une fois, la jeune femme a expliqué ne pas être à l’aise avec le fait d’exhiber son argent sur Instagram ou YouTube. Or, cet argent, elle l’a mérité, qu’on le veuille ou non. Fruit d’un dur labeur, elle s’est enfin décidée, petit à petit, à dévoiler ses plus flambants accessoires et pièces de couturiers. Une démarche à saluer qui la rend bien plus honnête envers ses millions d’abonnés.

EnjoyPhoenix: Soyons reconnaissants envers la youtubeuse !

Et puis, qu’on le veuille ou non, la plateforme de vidéos doit tant à Marie ! Au risque de nous répéter, il s’agit de la Madre du YouTube game français. Sans elle, difficile d’imaginer la nouvelle génération composée, au hasard, de Mademoiselle Gloria ou Danaemakeup. Elle a ouvert la voie à tant d’influenceuses, de chaînes aux contenus divers et variés… Si ses maladresses sont légion, elles ne sont au fond que le reflet de son jeune âge et d’une innocence pas encore totalement souillée malgré la YouTube money (amen).

Mélissa Chevreuil