fbpx
Buzz
Partager sur

Enjoy Phoenix: harcelée dans les transports en commun, elle raconte !

Enjoy Phoenix: harcelée dans les transports en commun, elle raconte !
Partager
Partager sur Facebook

Enjoy Phoenix arrêtait il y quelques mois de prendre les transports en commun, elle se dévoile dans une vidéo !

Alors qu’elle délaissait les transports en commun pour se déplacer dans Lyon. Enjoy Phoenix dénonçait le comportement de certaines personnes dans les transports. Elle sort une nouvelle vidéo sur sa chaine YouTube et se dévoile sur cette période difficile de sa vie. Cette nouvelle vidéo se consacre à ses transports en avion. En effet, la YouTubeuse multiplie les déplacements en avion. Et cela représente bons nombres de commentaires négatifs chez ses fans car d’un autre côté, alors qu’elle défend toutes les questions autour de l’écologie.

Enjoy Phoenix avait laissé tomber les déplacements en transports en commun depuis quelques mois. Un peu paradoxale pour une jeune femme qui veut mettre en avant la réduction de son empreinte Carbonne sur la planète. « J’ai eu tendance, à un certain moment de ma vie, à prendre plus ma voiture que les transports en commun parce que je me sentais plus en sécurité. » Une bonne raison pour la jeune fille qui faisait face a du harcèlement.

Enjoy phoenix combat le harcèlement

« Il y a eu un moment pour moi ou ce n’était plus possible de prendre les transports en commun. Ça devenait très compliqué. Je me faisais suivre, je me faisais emmerder dans le métro parce que les gens me reconnaissaient de mes vidéos. Il y avait des gens sympa qui voulaient juste prendre des photos et parler. Mais t’avais aussi des abrutis qui viennent et qui hurlent ‘EnjoyPhoenix !’ Ils te suivent en courant et ils rigolent quand tu passes. »

En conclusion, c’est une partie de la vie de la jeune femme qui ne devait pas être facile tous les jours. « Donc pour moi ça commençait à devenir compliqué. Je ne prenais les transports que quand j’étais avec d’autres personnes. » L’influenceuse termine cette vidéo déjà visionné plus de 200 000 fois en rassurant ses abonnés. Aujourd’hui l’affaire est dans le sac mais malheureusement ce n’est pas bon pour la planète.