fbpx
Buzz
Partager sur

Emma Cakecup a décidé de répondre aux polémiques la concernant !

Emma Cakecup a décidé de répondre aux polémiques la concernant !
Partager
Partager sur Facebook

En Story de son compte Instagram, Emma Cakecup a confié qu'elle allait bientôt s'epxrimer sur les nombreuses polémiques la concernant !

Il y a quelque temps, Emma Cakecup et Oltean Vlad ont fait l’objet d’une polémique sur internet. En effet, les youtubeurs ont été accusés par plusieurs personnes de promouvoir des sites fakes. Mais aussi de faire la pub d’objets frauduleux. La polémique a alors pris de l’ampleur. Et de nombreux autres influenceurs n’ont pas hésité à les tacler sur ce sujet.

D’ailleurs, la jeune femme a décidé poursuivre deux youtubeurs : Anthony Valerio et Dairing Tia, en justice pour avoir repris des informations dévoilées par des internautes et des sites de presse sur leurs chaînes. Ce lundi 29 avril, Emma Cakecup a donc confié à ses abonnés qu’elle allait bientôt faire une nouvelle vidéo dans laquelle elle s’exprimerait sur toutes les polémiques dont elle fait l’objet.

Elle a confié : « Ca me bute parce que tu sais quand tu réponds aux polémiques, les gens disent « ouai tu te justifies ». Et si tu réponds pas, les gens disent « ouai elle assume pas… ». Ca me bute. Donc je vais y répondre une bonne fois pour toute. Pas pour répondre à « mes haters » ce mot me fait trop rire. Bref, mais pour répondre à mes abonnés, qui se posent des questions ».

Antony Valério s’explique auprès d’Emma Cakecup

L’un des youtubeurs qu’elle a décidé de poursuivre en justice a d’ailleurs tenu à lui adresser un message. En effet, dans sa nouvelle vidéo, il a expliqué : « Si tu as trouvé que j’étais blessant dans mes propos, je m’en excuse publiquement. Mon but n’est pas de faire mal à quelqu’un. Je n’ai absolument rien contre toi. Par contre, ce qui me dérange et ce qui est important c’est que tu contrôles les personnes qui te contactent pour faire des partenariats ».

Il a aussi ajouté : « Après je ne te reproche rien en tant que personne. Je t’ai vue un jour sur un tournage. Je n’ai absolument rien contre toi. Et j’aurais préféré que tu me contactes directement, que tu me dises : « Ecoute, ta vidéo me fait de la peine ». On en aurait discuté ».