Buzz
Partager sur

Eminem défonce Machine Gun Kelly à nouveau dans une interview !

Eminem défonce Machine Gun Kelly à nouveau dans une interview !
Partage
Partager sur Facebook

Le rappeur de Détroit Eminem n'a pas fini avec Machine Gun Kelly. Le quadragénaire parle de lui dans une interview. Découvrez ce qu'il a dit

Le rappeur de Détroit n’en a pas fini ! Dans son album surprise « Kamikaze », le quadragénaire clash la moitié des nouveaux rappeurs américains. Lil Pump, Lil Xan, Ja Rule et même Drake en prennent pour leur grade. Cependant, cette fois Eminem remet une couche avec Machine Gun Kelly. En effet, après un clash contre ce dernier, l’artiste originaire de Houston au Texas a répondu avec le morceau « Rap Devil ». Cependant, cette fois Eminem « fight back » (réplique) dans une interview. Découvrez ce qu’il dit.

Eminem dit ce qu’il pense de Machine Gun Kelly dans une interview

Dans une interview confiée à Sway Calloway (journaliste et producteur exécutif de MTV News), le beau blond revient sur le beef (l’embrouille) qu’il a eu avec l’interprète de « Let You Go ». Et le moins que l’on puisse dire c’est que ça chauffe.

Puisque MGK n’a pas hésité à parler de la fille d’Eminem, Hailie Jade. Grosse erreur. Les fans du chanteur le savent, si il y a bien une chose à laquelle il ne faut pas toucher c’est sa fille. Et MGK a trouvé la petite Hailie à son goût. Et il a dit qu’elle était « hot as f*ck », c’est à dire très très sexy.

« J’étais sur le net quand j’ai capté que Machine Gun Kelly parlait de ma fille. Je me dis, ‘P*tain, mais c’est quoi ce délire ?’ Mais, en réalité, je ne l’ai pas clashé à cause de cela. Disons que c’est pour une raison beaucoup plus simple. (…) Mais il ferait mieux de rester tranquille. Maintenant, je suis dans cette position un peu louche, où je me dis que je dois répondre à cette enflure. »

Eminem n’accepte toujours pas l’échec de son précédent album « Revival »

Avec Sway, l’ami de Dr Dre a parlé de son album sorti en 2017, « Revival ». En effet, celui-ci n’a pas été salué par la critique. «Peut-être que cela n’a pas fonctionné, car ça ne ressemblait pas à ce qui se faisait, cela a pu gêner l’écoute de certains. A l’époque, pour survivre dans le hip-hop, tu devais être différent des autres. Aujourd’hui, c’est tout le contraire, personne n’est solidaire et tout le monde fait la même chose. C’est triste.»