fbpx
Buzz
Partager sur

Emily Ratajkowski a peur d’être enceinte d’un garçon !

Enceinte de 5 mois, la jolie Emily Ratajkowski a très peur d'avoir un garçon ! On vous donne plus de détails.

Emily Ratajkowski a vraiment peur d’être enceinte d’un garçon. MCE TV vous explique d’où vient cette crainte !

La semaine dernière on apprenait que la jolie Emily Ratajkowski était enceinte. La jeune femme, qui a gardé sa grossesse secrète pendant plusieurs mois, a annoncé la nouvelle en publiant une photo d’elle en couverture du magazine Vogue.

Elle apparait alors sublime en nuisette moulant ses nouvelles formes. Autant dire que les fans étaient très surpris de voir leur mannequin préférée enceinte de plusieurs mois.

D’ailleurs Emily Ratajkowski et son chéri ont aussi décidé de ne pas préciser le sexe de leur futur enfant. Pour Vogue, la future maman a fait part de son angoisse d’avoir un garçon. 

D’ailleurs elle pense qu’elle est enceinte d’un garçon. Et cela ne la rassure pas vraiment.

Emily Ratajkowski a peur d’être enceinte d’un garçon !

Emily Ratajkowski a peur d’avoir un garçon

« J’ai peur d’avoir un garçon. » confie tout simplement Emily Ratajkowski. La jeune femme explique que son expérience personnelle avec certains hommes blancs privilégiés l’a traumatisée. 

Le texte publié par Vogue montre en effet que la jeune femme est très touchée par la société et le regard négatif qu’elle a sur le genre et l’identité. Emily Ratajkowski revient aussi sur une anecdote que son amie lui a racontée.

Cette dernière ne se souciait pas vraiment du sexe de son bébé jusqu’à ce que le médecin lui annonce qu’elle allait avoir un garçon. Elle a alors fondu en larmes.

« C’était dur pour moi de savoir que j’allais mettre au monde un homme blanc de plus. » aurait-elle dit. Mais une fois que le garçon était là, sa maman l’a aimé de tout son cœur.

C’est donc de ça qu’a peur Emily Ratajkowski. De ne pas vouloir de son enfant avant qu’il naisse parce que ça sera « un homme blanc en plus dans ce monde ».

C’est donc tous les stéréotypes sur les hommes qui l’effrayent le plus. « J’apprends beaucoup de cet être qui grandit en moi. » finit par écrire la jolie brune.