fbpx
Buzz
Partager sur

Emily Ratajkowski fait son grand retour au cinéma dans un film à suspense

emily-ratajkowski-fait-son-grand-retour-au-cinema-dans-un-film-a-suspense-1000

Emily Ratajkowski est devenue une véritable icône mode et beauté. Mais visiblement, la jolie brune fait aussi sensation au cinéma !

Le top Emily Ratajkowski devrait faire son retour au cinéma d’ici peu. Après « Gone Girl », elle joue dans « Welcome Home » aux côtés d’Aaron Paul !

Emily Ratajkowski fait son retour au cinéma

Emily Ratajkowski a déjà plusieurs expériences dans le cinéma. En effet, elle a fait ses premiers pas sur le grand écran à l’âge de 13 ans. Mais son rôle dans le long métrage « A Year and A Day » ne lui avait pas permis de se faire un nom dans le monde du cinéma.

Elle a été révélée en 2013, dans le clip de « Blurred lines » aux côtés de Pharrell Williams et T.I. Et aujourd’hui, elle est devenue un sex-symbol.

Cette popularité suite à ce clip lui a permis se faire remarquer pour un second film. En 2014, c’est David Fincher qui lui offre un rôle au cinéma. La jolie brune jouait la maîtresse de Ben Affleck dans le film « Gone Girl ».

Mais depuis ce long métrage, Emily Ratajkowski n’était pas réapparue dans un film. C’est bientôt chose faite ! Car elle aurait obtenu un nouveau rôle dans le film « Welcome Home ». C’est le metteur en scène George Ratliff qui aurait contacté le top model. Elle jouerait le premier rôle féminin, aux côtés de l’acteur Aaron Paul.

La date de sortie du film n’a pas encore été révélée, mais nous avons hâte de voir la bombe londonienne sur grand écran !

Emily Ratajkowski cartonne sur Instagram

Emily Ratajkowski est l’une des femmes les plus « hot » du moment. Son compte Instagram, suivi par plus de 12 millions d’abonnés, est rempli de photos toutes plus sexy les unes que les autres ! Mais il faut avouer qu’elle peut se le permettre : ses courbes sont parfaites !

 

Et chacune de ses photos fait un carton ! La jeune femme assume son corps, et assume ses clichés sexualisés !

« Ma mère, qui est écrivain et professeur d’anglais, m’a toujours rappelé que je n’avais pas à avoir honte de ma féminité. Ça donne beaucoup de liberté ». Confiait-elle à Grazia.