fbpx
Buzz
Partager sur

Emily Ratajkowski dénonce les violences policière lors des manifestations !

Emily Ratajkowski dénonce les violences policière lors des manifestations !

Après la mort de George Floyd, Emily Ratajkowski a manifesté. Elle a dénoncé les violences policières lors des manifestations !

Comme des milliers d’Américains, Emily Ratajkowski a manifesté après la mort de George Floyd ! Elle a dénoncé les violences policières lors des manifestations. MCE TV vous raconte donc tout en détail.

La mort de George Floyd a choqué le monde entier. Personne n’oubliera les images de cette vidéo filmée en direct sur Facebook Live !

Et pour cause ! La police a tué George Floyd en l’étouffant. Cet homme Afro-Américain de 46 ans a donc été plaqué au sol par Derek Chauvin, un policier blanc.

Ce dernier l’a donc empêché de respirer en gardant son genou sur son cou pendant plusieurs minutes. Les passants ont averti l’agent qu’il était en train de tuer sa victime.

Mais il a fait la sourde oreille. Même chose pour ses collègues ! Pourtant, avant de mourir, George Floyd a répété : « Je ne respire plus, je suffoque, arrêtez... »

Ce décès a donc mis en avant les violences policières qui sont toujours aussi présentes en 2020. Trop, c’en est trop pour les Américains qui sont en deuil.

Emily Ratajkowski dénonce les violences policière lors des manifestations !

Emily Ratajkowski : « J’ai vu tout cela de mes propres yeux. »

Ils ont donc décidé de manifester ! Plusieurs célébrités étaient présentes, comme Sophia Bush ou encore Emily Ratajkowski.

Le mannequin a donc marché samedi et dimanche pour exprimer sa colère. Son message ? « Arrêter les policiers qui tuent ».

Ou encore : « Pas de justice, pas de paix ! Le système qui protège et autorise les meurtres de Noirs dans ce pays doit être démantelé.« 

Dimanche, Emily Ratajkowski a donc passé un autre message. Elle a dénoncé les violences des policiers envers les manifestants :

« Aujourd’hui à Santa Monica, une centaine de manifestants s’est agenouillée en paix afin de chanter devant une dizaine de voitures de police.« 

« Mais les forces de l’ordres nous ont donc demandé de partir de la zone. Ils ont fait venir des policiers qui ont gasé les personnes à genou à Ocean Boulevard. »

Emily Ratajkowski termine alors : « Ils veulent donc que nos manifestations soient violentes. Ils veulent renforcer le racisme pour que l’Amérique se cache à jamais derrière ses armes et ses tanks. J’ai vu tout cela de mes propres yeux. »