fbpx
Buzz
Partager sur

Emily Ratajkowski clashe les gens qui ne manifestent pas contre le racisme !

En Story de son compte Instagram, Emily Ratajkowski s'est montrée très choquée par les gens qui ne manifestaient pas contre le racisme !

Depuis la mort de George Floyd, tué par un policier aux Etats Unis, de nombreuses personnes demandent justice. C’est aussi le cas d’Emily Ratajkowski. Cette dernière a d’ailleurs manifesté contre le racisme.

Ce n’est un secret pour personne. Emily Ratajkowski est une personnalité très engagée. Cette dernière se bat pour le droit des femmes mais aussi pour tout ce qui lui tient à coeur. Notamment la lutte contre le racisme.

Ce dimanche 31 mai, Emily Ratajkowski n’a pas hésité à clasher ceux qui ne manifestaient pas pour la vie des noirs. En effet, elle a répondu un internaute qui a confié que les femmes se faisaient un petit brunch.

Très remonté, la belle brune a balancé : « Où êtes vous tous ? Vous allez à la marche des femmes mais ne vous présentez pas pour les vies des noirs ? ». Quelques heures après, elle a montré qu’elle était présente à la manifestation.

En Story Instagram, elle a aussi confié : « Je ne dirai pas aux Noirs comment se sentir, protester ou pleurer. Je ferai tout en mon pouvoir et au delà pour défendre et protéger les vies noires« .

Emily Ratajkowski clashe les gens qui ne manifestent pas contre le racisme !

Emily Ratajkowski écoeurée par le comportement de la police

Emily Ratajkowski a aussi ajouté : « Je vais défier les structures de pouvoir qui cherchent à nier les voix et les expériences ». Durant cette manifestation, Emily Ratajkowski a fait des confidences.

Le mannequin a balancé : « Nous avons chanté « Kneel With Us » et la police et la garde nationale a pointé des fusils géants juste devant leur visage de pierre« .

Elle a aussi révélé : « Aujourd’hui était déprimant à Santa Monica. Des centaines de manifestants se sont agenouillés de façon pacifique. Et ont scandé devant des dizaines de voitures de police et des véhicules de la garde nationale »

La jeune femme a a jouté : « Deux pâtés de maisons plus loin de jeunes enfants pillaient la promenade. Et il n’y avait aucun flic nulle part. La Garde nationale et le LAPD ont dit « allez y » pour le pillage et sont restés en dehors de la zone« .

Elle a révélé : « Ils ont aussi gardé une quantité ridicule de flics autour. Et ont déchiré des manifestants agenouillés de gaz sur Ocean Boulevard. (…) Ils veulent renforcer les stéréotypes raciaux. Afin que l’Amérique blanche, comme toujours, se tienne derrière leurs canons géants et leurs tanks ».

Pour finir, l’actrice a aussi conclu : « J’ai vu tout cela de mes propres yeux aujourd’hui. Et je suis tellement triste« .