fbpx
Buzz
Partager sur

Emilia Clarke: quel rapport entretient-elle avec la nudité à l’écran ? [DOSSIER]

Emilia Clarke: quel rapport entretient-elle avec la nudité ?

Emilia Clarke a assuré le show dans la série Game of Thrones pendant 10 ans. Pourtant, les scènes de nudité n'ont pas été une mince affaire.

Tourner des scènes de nu n’a rien d’aisé, pas même pour Emilia Clarke. Si la nudité est monnaie courante dans Game of Thrones, la vedette n’y a pas toujours été à son aise… MCE TV vous dit tout de A à Z.

Game of Thrones n’est a priori pas une série très puritaine, au contraire. Eh oui, la série qui a fait connaître Emilia Clarke comporte bon nombre de scènes dans le plus simple appareil.

En acceptant de jouer dans la série, la vedette a donc dû faire des concessions, et se questionner sur la place de ces scènes. Mais aussi sur ce qu’elle est d’accord de faire et comment y mettre des limites.

À l’époque, l’actrice n’avait que 24 ans, et était peu enthousiaste à l’idée de tourner de telles scènes. La pilule a donc été difficile à digérer, de prime abord.

En quelques chiffres, Game of Thrones, c’est 34 poitrines, 60 paires de fesses et pas moins de 28 pubis féminins à l’écran. Contre 7 pénis seulement… Pas très paritaire, tout ça !

Si le nu fait partie intégrante de la série, d’autres actrices, comme Carice Van Houten en resteront traumatisés. Depuis la fin de la série, celle qui incarnait Melisandre se refuse tout bonnement à rejouer ce genre de scènes.

Comment Emilia Clarke a donc pris le recul nécessaire pour jouer ces scènes pendant près de 10 ans ? On vous en donne quelques éléments de réponse.

"<yoastmark

Emilia Clarke et la nudité: un moment difficile dans sa carrière

En rejoignant le casting de GoT, Emilia Clarke a donc dû endosser le rôle de Daenerys. Un rôle qui lui vaudra d’apparaître à de nombreuses reprises en tenue d’Ève !

Dans un podcast de l’acteur et humoriste Dax Shepard, elle dira qu’il lui arrivait de s’enfermer et de « pleurer dans les toilettes », juste avant ces scènes.

Pourtant, lorsqu’on l’a choisie, elle avait l’air plutôt enthousiaste à l’idée de jouer. Après tout, c’était son premier grand rôle depuis la fin de ses études de ciné.

« J’ai accepté le rôle, puis ils m’ont envoyé les scripts », a-t-elle dit. « Je les ai lus, et je me suis dit : ‘oh, voilà le piège' ». Le piège bien sûr, ce sont ces scènes où elle allait devoir jouer la poitrine à l’air

Et ce, devant toute une équipe de tournage ! Alors oui, certes, Emilia Clarke est une actrice, mais l’idée de s’effeuiller devant tout un tas d’inconnus ne l’emballe pas des masses, et c’est légitime.

Em a eu beaucoup d’appréhension, avant de pouvoir incarner son rôle à la perfection. Elle, qui venait tout juste de percer avait « déjà été deux fois sur un plateau de tournage » auparavant. Puis, du jour au lendemain, elle se retrouve « complètement nue avec tous ces gens, et je ne sais pas ce que je suis censée faire ».

La star est dans de beaux draps… Elle aimerait bien du moins, mais c’est une scène de nu, qu’elle se retrouve à jouer ! Mais elle finira par apprivoiser ces scènes et à y porter un autre regard.

"<yoastmark

Emilia Clarke ne rechigne pas à faire du nu, si cela fait avancer l’intrigue

Très vite, Emilia Clarke prend ces scènes « comme un job comme un autre ». Une manière pour elle de les prendre avec plus de légèreté et surtout, de leur donner un sens.

« Je venais de finir mon école de cinéma et j’ai entamé ce boulot », dit-elle dans le podcast de Dax Shepard. Tourner nu dans un film, cela aurait pu lui porter préjudice aux prémices de sa carrière, à moins que ces scènes aient un sens.

« Si c’est dans le scénario, alors c’est clairement nécessaire, voilà ce que c’est et je vais y trouver un sens », se donnait-elle pour mantra. En tout cas, son état d’esprit sur la question a bien changé depuis le temps. À ses débuts, elle dira :

« Qu’il y ait de la nudité ou non, j’aurais passé la première saison à penser que je n’ai pas le droit d’exiger quoi que ce soit. Peu importe ce que je ressens, je vais aller pleurer dans les toilettes, puis je reviendrai et on fera la scène et tout ira bien ».

Avec du recul, en 2015, elle postera sur Instagram un message bien plus optimiste. « je suis parfaitement à l’aise avec une scène de nu si elle met en valeur une histoire ou si elle est tournée pour ajouter de la profondeur au personnage ».

Comme cette fameuse scène de viol au tout début de la série. Cette scène était nécessaire à la transformation de Daenerys. Un constat qu’Emilia Clarke admet volontiers :

« J’ai eu tellement de gens qui m’ont dit tant de choses sur la nudité de la Khaleesi dans le show. Mais les gens ne s’en seraient pas souciés s’ils n’avaient pas vu qu’elle avait été maltraitée ; il fallait donc qu’on la voie ».

"<yoastmark

La mère des dragons reprend le contrôle de son corps à l’écran

Accepter de jouer nu ne signifie pas laisser la production décider à sa place de ce qui est tolérable. Si elle n’est pas à l’aise avec une scène, Emilia Clarke le fera savoir.

Hors de question pour elle de se dévêtir uniquement pour le plus grand plaisir de ses fans. Elle se refuse donc tout fan service inutile, destiné à gonfler l’audimat et la libido du public.

Là-dessus, la mère des dragons a dû s’imposer, face aux scénaristes peu scrupuleux à l’idée de faire apparaître un bout de téton sans raison. « Je leur disais ‘Non, le drap reste ici‘. Et eux : ‘tu ne veux quand même pas décevoir les fans de Game of Thrones ?’. Ce à quoi je répondais: ‘allez vous faire foutre' ».

« Je sais désormais avec quoi je suis à l’aise ou non, et ce que j’accepte de faire ou non », dit-elle avec fierté. Et c’est d’ailleurs pour cela qu’elle refusera de jouer dans le très osé 50 nunaces de Grey.

Si elle a appris à dire non, c’est aussi grâce à ses collègues actrices et acteurs. Notamment Jason Momoa, alias Khal Drogo. Dès lors qu’une scène la chiffonnait, l’acteur qui jouera plus tard Aquaman lui dira : « ma chérie, si tu ne le sens pas, tu ne devrais pas« .

Elle refusera donc chaque scènes de nu « chaque fois que je n’ai pas été prévenue » à l’avance. Puis, plus tard, elle exigera même une doublure pour prendre le relais.

Enfin, la belle blonde n’est pas la seule pour qui le nu a posé problème. Carice Van Houten a elle aussi « commencé à y réfléchir ». Aujourd’hui, la collègue d’Emilia Clarke refuse tout simplement de se prêter à nouveau à ce type d’exercice…

YouTube est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.