fbpx
Buzz
Partager sur

Elizabeth II: orgies, relations avec mineurs… La famille royale touchée par un scandale sexuel !

Elizabeth II: orgies, relations avec mineurs... La famille royale touchée par un scandale sexuel !
Partager
Partager sur Facebook

Le fils d'Elizabeth II est actuellement au coeur d'un scandale sexuel. Il est accusé d'avoir eu des relations sexuelles avec des mineurs.

La famille Royale doit actuellement faire face à nouveau scandale. Le fils d’Elizabeth II est effectivement impliqué dans l’affaire Jeffrey Epstein. Ce dernier aurait eu des relations avec des mineures et aurait participé à des orgies. On vous explique !

Ce samedi 10 août, l’homme d’affaires Jeffrey Epstein a mis fin à ses jours dans sa cellule à Manhattan. Le milliardaire de 66 ans ans était l’auteur de nombreux crimes sexuels dont l’exploitation de mineurs. Sa récente arrestation en juillet a fait couler beaucoup d’encre. Et pour cause ! Ce dernier était très proches de nombreux peoples et même de certains membres de la famille d’Elizabeth II.

C’est effectivement le cas d’Andrew, le fils d’Elizabeth II. Le petit frère du Prince Charles serait directement lié à cette affaire depuis plusieurs années. La mort de Jeffrey Epstein a d’ailleurs fait ressurgir de nombreux dossiers qui accusent actuellement la famille Royale.

Elizabeth II : son fils Andrew au coeur d’un scandale sexuel !

Le tribunal de New York a effectivement publié plusieurs documents où figure le nom du Prince. En 2015, une jeune fille de 17 ans a témoigné contre l’homme de 59 ans. Cette dernière accuse notamment le fils d’Elizabeth II d’agression sexuelle. « J’ai eu des relations sexuelles avec lui trois fois, y compris dans une orgie. Je savais qu’il était membre de la famille royale britannique, mais je l’ai simplement appelé Andy ». De quoi ternir l’image de la famille Royale !

Cette affaire a effectivement fait couler beaucoup d’encre en Grande-Bretagne. Les services du Palais d’Elizabeth II ont d’ailleurs été contraints de publier un communiqué pour mettre fin au scandale. Ces derniers déclarent : « Cela concerne les procédures aux États-Unis, dont le duc d’York ne fait pas partie.Toute évocation d’actes illégaux envers des mineurs est absolument fausse« .

Il faudra cependant attendre la fin des enquêtes pour en savoir plus au sujet de ce scandale. Affaire à suivre donc !