fbpx
Buzz
Partager sur

Diam’s remercie ses fans et revient sur sa conversion à l’Islam

Diam’s remercie ses fans et revient sur sa conversion à l’Islam

Ce week-end, Diam’s a remercié ses fans pour leur soutien et a rappelé à quel point elle était heureuse depuis sa conversion à l’Islam

Ce samedi 14 mai, l’ancienne rappeuse a publié un long message sur sa page Facebook. Dans ce texte, Diam’s s’est exprimée au sujet de sa conversion et a remercié ses fans qui ne cessent de l’encourager sur les réseaux sociaux.

Diam’s peut toujours compter sur ses fans

Il y a six ans, Diam’s a pris la décision de mettre fin à sa carrière et de devenir musulmane, mais, son choix a rapidement été pointé du doigt par les médias et sur les réseaux sociaux. En septembre 2012, l’ancienne rappeuse a fait son grand retour sur la scène médiatique en accordant une interview à Sept à Huit. Un entretien dans lequel elle est apparue entièrement voilée et qui a suscité de nombreuses critiques.

Malgré ces attaques, Diam’s est toujours restée positive comme elle l’a expliqué dans son premier livre intitulé « Mélanie française et musulmane ». Malgré son absence sur la scène musicale, la jeune femme est énormément soutenue sur les réseaux sociaux et reçoit régulièrement des messages d’encouragement.

Elle considère sa conversion comme une « renaissance »

Diam’s a donc tenu à remercier ses fans à travers un long message publié sur Facebook. Depuis le jour de ma conversion, je ne cesse de recevoir encore plus d’amour. Quand certains ont vu dans mes choix de vie un suicide social, moi j’y ai connu une renaissance, une joie de vivre sans pareille, la vie était si amère, aujourd’hui elle a le goût du meilleur des miels, a-t-elle écrit.

L’ancienne rappeuse s’est ensuite confiée et a souligné que l’amour de ses fans lui permettait de rester positive malgré tout : Et puisque les débats actuels voudraient avoir raison de notre optimisme, sachez, plus que jamais, que tout cet amour que vous m’envoyez et me transmettez au quotidien constitue la meilleure des barrières contre la haine. Je suis femme extrêmement heureuse, a conclu Diam’s.