fbpx
Buzz
Partager sur

David Hallyday blessé par ceux qui profitent de la mort de son père !

Partager
Partager sur Facebook

David Hallyday semble très mal vivre la médiatisation autour de la mort de son père et des affaires judiciaires qui en découlent.

David Hallyday a donné une interview à Télé-Loisirs. Le chanteur se confie sur son ressenti par rapport à la médiatisation autour de la mot de Johnny Hallyday. Il explique qu’il le vit très mal, surtout par rapport aux gens qui profitent du décès du rockeur. MCE vous en dit plus.

David Hallyday très touché

En effet il a expliqué comment il vivait toute cette bataille judiciaire à Télé-Loisirs. Mais ils également confié comment il se sentait par rapport aux gens qui profitent de la mort de son père pour faire du buzz. Il est donc revenu sur les nombreux témoignes de la part de célébrités. Mais pour lui certaines de enserraient pas du tout honnête. Beaucoup manque de bienveillance selon lui.
« Je ne lis pas ce genre de trucs parce que ça pollue mon esprit, et franchement, je n’ai pas envie. De perdre quelqu’un, c’est suffisamment difficile. Alors, entendre des conneries à droite à gauche, toute la journée… Franchement, je suis pour les bonnes énergies et les gens bienveillants. Le reste, je les laisse entre eux », a-t-il confié lors de l’interview.

Mais il sent aussi « violé ». « Je ne sais pas ce qu’il se passe. Je sais ce qu’il se passe dans ma famille, je sais ce qu’il se passe dans mon cercle d’amis et de gens que j’aime, je sais ce qu’il se passe dans le monde d’important, je sais ce qu’il se passe quand les gens souffrent. Mais en ce qui concerne les déballages de trucs, je les subis comme un viol, et c’est tout ce que j’ai à dire », a conclu David Hallyday.

Laeticia Hallyday: ce n’est pas finit avec la justice

L’affaire d’héritage de Johnny Hallyday prend bien du temps à Laeticia Hallyday. On sait que le tribunal de Nanterre ne donnera de réponse que le 29 Mars prochain. Tandis que le tribunal de Los Angeles a déjà donné un verdict.
En effet, à LA les choses sont différentes de la France et le tribunal n’est pas tout à fait du côté de la veuve. Cette info est issue de la chaîne d’infos BFMTV :
« L’été dernier, le gestionnaire a présenté au nom de Laeticia une liste de biens qu’il voulait faire entrer dans le coffre-fort : des motos, des voitures et surtout des royalties, les royalties des chansons de Johnny Hallyday. Laura et David ont pensé que c’était une façon d’américaniser l’héritage » explique le journaliste.