fbpx
Buzz
Partager sur

David Hallyday: sa belle déclaration à son père Johnny !

David Hallyday: sa belle déclaration à son père Johnny !
Partager
Partager sur Facebook

Dans une interview accordée à 7 sur 7, David Hallyday a fait une magnifique déclaration à son père, Johnny Hallyday. Il a ému la Toile !

Dés le 8 janvier prochain, David Hallyday va entamer sa tournée Eternel Tour où il dévoilera les chansons de son nouvel album « J’ai quelque chose à vous dire », en hommage à son père, Johnny. Un an après sa mort, il a écrit sur du papier ce qu’il ressentait depuis sa disparition. Dans une interview accordée à 7 sur 7, le chanteur a fait une très belle déclaration à son papa.

Lorsque nos confrères ont demandé à David Hallyday : « Quel est le meilleur conseil de carrière qu’on vous ait donné ? », il a répondu : « Ce ne sont pas vraiment des conseils qu’on m’a dits. Mais j’ai grandi là-dedans, avec deux icônes comme parents. Ils m’ont montré le bon chemin. J’ai appris très vite beaucoup de choses en les regardant. J’ai vu deux personnes passionnées qui ont beaucoup donné aux autres et qui étaient dévouées ».

David Hallyday dévoile aussi un adorable message pour son père Johnny

David Hallyday a aussi ajouté : « Mon père c’était quelqu’un prêt à y laisser un peu de sa peau quand il montait sur scène. C’est beau et noble. Tout le monde ne le fait pas. Beaucoup d’artistes vivent sur leur acquis et d’autres donnent tout. C’est l’exemple que j’ai eu. C’est ce que j’ai appris ». Concernant l’album symphonique de Johnny, l’artiste a aussi confié : « J’aime l’artiste qu’on représente. Après, je pense qu’un héritage artistique, c’est une question de qualité et pas nécessairement la quantité. J’ai écouté… Ça ne me dérange pas ».

David Hallyday a aussi conclu : « J’aime beaucoup Yvan Cassar. On l’avait choisi pour le titre Sang pour sang. Il met énormément d’émotions dans ses arrangements symphoniques. Là, ils ont enlevé les bases rythmiques. Ils ont remixé, remasterisé. C’est joli. Mais j’aurais bien aimé, d’un point de vue musical, que ça aille plus loin. Quitte à sortir quelque chose, autant que ça soit différent. Mais ça n’enlève rien à la beauté des arrangements symphoniques d’Yvan Cassar ».