fbpx
Buzz
Partager sur

Damso scandalisé: le rappeur sort du silence pour défendre l’Afrique !

Damso dénonce ! Le rappeur originaire du Congo vient de poster une story Instagram. Il sort du silence et défend l'Afrique avec conviction.

Damso balance son sel. L’artiste originaire de Kinshasa au Congo est sorti du silence. Sur sa story Instagram, il défend l’Afrique avec beaucoup de conviction. MCE TV vous dit tout de A à Z.

On dirait fort bien que Damso n’a pas sa langue dans sa poche. En tout cas, il ne supporte pas qu’on s’en prenne à l’Afrique.

Le rappeur congolais réagit donc aux récentes polémiques de vaccins tests en Afrique. Et à juste titre…

On peut le dire, Damso a vraiment été scandalisé par les propos tenus par un médecin français. Celui-ci laissait planer l’hypothèse de vaccins-tests en Afrique.

Il proposait de faire une étude sur le Covid-19 « en Afrique, comme les études sur le SIDA ». Beaucoup se sont donc insurgés face à ces propos chocs, scandant que l’Afrique n’est pas un laboratoire.

Kaaris lui-même avait réagi face aux dérives racistes : « Pour les chaînes d’info, les Africains sont des rats de laboratoires, et les Chinois des Pokémons », avait-il dit.

C’est donc au tour de Damso de répliquer. Il faut dire qu’il n’était pas très bavard ces temps-ci sur son compte IG.

Alors que son profil était vierge de toute publication, on a pu voir une story sur laquelle figure une image révélatrice. Il s’agit d’une caricature, sur laquelle on voit un homme noir pieds et poings liés.

"<yoastmark

Damso: il reposte une caricature qui parle d’elle-même

Cette œuvre, postée par Damso n’est pas sans rappeler Jésus sur la croix. Vêtu des drapeaux de plusieurs pays, l’homme Noir repose sur une Afrique grisée sur laquelle on y lit plusieurs inscriptions :

« Ebola », « division », « ressources », guerre » mais aussi « lieu d’essai ». On comprend immédiatement à quoi Damso fait allusion.

La polémique autour des vaccins tests en Afrique n’est donc que la goutte de trop. « L’euro est comme la race humaine », écrit alors Damso en légende.

« Il y a des couleurs plus importantes que d’autres ». Un message puissant, en somme.