Buzz
Partager sur

Cyril Hanouna rend hommage a la policière Maggy Biskupski sur twitter

Cyril Hanouna rend hommage a la policière Maggy Biskupski sur twitter
Partage
Partager sur Facebook

Cyril Hanouna a souhaité rendre un hommage à la policière Maggy Biskupski par le biais de Twitter. Il avait déjà rencontré la femme avant cette tragédie.

En effet, Cyril Hanouna s’est exprimé sur le décès de cette policière de 36 ans. Présidente de l’association « Mobilisation des policiers en colère », sa mort a provoqué de très vives émotions chez ses collègues, et de nombreux hommages lui ont été rendu sur twitter et ailleurs sur les réseaux.

Cyril Hanouna : Un hommage sincère

Après avoir appris la nouvelle, l’animateur a réagis sur les réseaux comme bon nombre de personnalités en ce jour :

« Je suis très choqué et profondément triste de la disparition de #MaggyBiskupski cette policière qui aimait tant son métier, a-t-il écrit sur Twitter. J’ai eu la chance de la rencontrer, c’était une personne sincère et qui voulait faire bouger les choses. Grosse pensée pour sa famille. » A-t-il publié sur son twitter.

Elle été devenue la voix des policiers depuis l’épouvantable attaque de Viry Chatillon. Maggy Biskupsky s’est donné la mort à son domicile à l’aide de son arme de service. Elle aurait laissé une lettre à ses collègues pour expliquer ce geste.

La femme de 36 ans faisait partie de la BAC des Yvelines. Et se voyait visée par une procédure menée par la police des polices: pour « manquements » à son devoir de réserve.

Durant plusieurs semaines elle avait défilé à Paris et dans toute la France. Pour dénoncer la « haine anti flics », ainsi que les « manques de moyens ».

Cyril Hanouna : Il l’a connu

Pour le coup, l’animateur l’avait accueilli sur le plateau de son émission. Cela fait peu de temps. le 19 octobre dernier l’animateur controversé recevait la policière dans sa nouvelle émission «  balance ton post ». Elle accompagnée le fondateur de l’association des policiers en colère.

Mais, elle été aussi face à une victime d’agression par les forces de l’ordre. Et le débat s’articulait autour du thème : « La police peut-elle encore intervenir en banlieue ? ».

Aujourd’hui c’est tout le corps de la police qui est en deuil .