fbpx
Buzz
Partager sur

Confinement: Sananas lance un appel pour protéger les femmes battues !

Confinement: Sananas lance un appel pour protéger les femmes battues !
Partager sur Facebook

Cette période de confinement est très difficile pour les femmes battues. L'inluenceuse Sananas a donc lancé un appel pour les protéger.

Durant cette période de confinement, les femmes battues vivent un enfer. Sananas leur a donc adressé un message dans sa story Instagram. MCE TV vous dit tout !

Suite à la propagation rapide du coronavirus, le chef de l’État a donc établi des règles strictes. Et le confinement en fait donc partie.

Il est donc interdit de sortir de son foyer … Sauf en cas de raisons exceptionnelles. Et nombreux sont ceux qui ont du mal à vivre cette situation.

Le confinement n’est pas si simple à vivre pour les couples. Mais surtout pour les victimes de violences conjugales.

Certaines associations s’inquiètent même d’une possible hausse des violences faites aux femmes. « Le confinement n’arrange pas du tout les choses (…) On a peur que cela entraîne un pic de violences. »

C’est ce qu’a donc déclaré Dany Temperton, directrice adjointe du Centre d’information sur les droits des femmes et des familles.

La youtubeuse Sananas s’inquiète aussi pour ces femmes. Elle a donc passé un message dans sa story Instagram. Le but ? Protéger les victimes.

Confinement: Sananas lance un appel pour protéger les femmes battues !

Confinement: Sananas lance un appel pour protéger les femmes battues !

Confinement: un numéro d’urgence pour les femmes battues

L’influenceuse a donc fait une pause dans son make-up du jour pour s’adresser aux victimes. Mais aussi aux témoins des violences sur les femmes.

« Il faut communiquer autour des violences conjugales. Je voulais passer un message hyper important et sérieux à toutes les personnes qui sont victimes ou témoins.

Sananas dévoile alors le numéro d’urgence à sa communauté. « Si vous avez vu, ou entendu des choses. N’oubliez pas qu‘il y a le 3919. C’est un numéro que vous pouvez appeler. »

Elle dévoile aussi une autre information primordiale : « Il y a le site arretonslesviolences.gouv.fr. Il y a aussi des policiers et des gendarmes qui sont formés pour ça. Ils vous aideront. »

Sananas adresse donc tout son soutien aux femme battues : « N’oubliez pas qu’il y a des gens qui sont là pour vous aider. Vous n’êtes pas seules (…) Il faut faire le premier pas avant qu’il ne soit trop tard … »