fbpx
Buzz
Partager sur

Cole Sprouse: Lili Reinhart refuse de se taire sur sa dépression !

Cole Sprouse: Lili Reinhart refuse de se taire sur sa dépression !

Lili Reinhart, l'ex de Cole Sprouse a beaucoup souffert de dépression. Elle s'est donc confiée sur le sujet !

Il y a quelques semaines, Lili Reinhart a enfin avoué qu’elle n’était plus en couple avec Cole Sprouse. Elle a même souffert de dépression ! MCE TV vous raconte donc tout en détail !

Lili Reinhart n’est plus en couple avec Cole Sprouse. Elle s’est donc confiée à nos confrères de Refinery29.

« Je ne suis plus l’être humain que j’étais il y a quatre mois (…) C’est la première fois en quatre ans que j’ai pu m’arrêter et faire face aux immenses changements de vie que j’ai subi ».

Lili Reinhart semble avoir souffert psychologiquement : « Je ne voyais pas la lumière. J’avais l’impression de mourir. C’était vraiment dur, et il n’y a pas d’autre moyen que de traverser ça »

« J’ai vu beaucoup de gens quand il s’agit de chagrin d’amour, de deuil et de ruptures. Et ils essaient de remplir ce vide avec du sexe, de la coke, de la nourriture. Ou de la boisson, mais le vide est toujours là. »

« J’ai pris le chemin le moins fréquenté. J’ai dû faire face à ma propre douleur. Les deux derniers mois ont probablement été les plus durs de toute ma vie. »

Cole Sprouse: Lili Reinhart refuse de se taire sur sa dépression !
Cole Sprouse: Lili Reinhart refuse de se taire sur sa dépression !

Cole Sprouse : Son ex va mieux !

Cette semaine, l’ancienne partenaire de Cole Sprouse en a dit plus sur sa dépression. Elle a donc avoué qu’elle avait eu beaucoup de mal à rester positive.

Et la crise sanitaire fut en partie responsable de son état psychologique. Elle a donc tenté de se divertir pour aller mieux. Et ce, en écrivant des journaux. Ou en pratiquant la méditation. Elle a aussi consulté son thérapeute.

Plus encore ! L’ex de Cole Sprouse a aussi parlé de sa guérison. Elle va beaucoup mieux aujourd’hui. Elle a donc confié qu’elle avait tout fait pour  «trouver une lumière au bout du tunnel».

«Permettez à votre corps de ressentir ce qu’il ressent», a-t-elle donc conclu.