fbpx
Buzz
Partager sur

Clara Marz, la chanteuse/youtubeuse qu’on adore détester !

À seulement 19 ans, la chanteuse et vidéaste lifestyle Clara Marz suscite à la fois passion et haine chez les internautes. Portrait !

930 000 abonnés sur YouTube, 1,2 millions sur Instagram, 755 000 sur Twitter… Des chiffres qui donnent le vertige mais que l’on ne doit pas à un grand acteur ayant de la bouteille. Ou encore à une personnalité internationale et mondaine. Non, juste à une jeune Parisienne de 19 ans anciennement connue sous le blase de « Clara Channel ». Que l’on appellera aujourd’hui volontiers Clara Marz. Qu’on se le dise : l’influenceuse (et aussi chanteuse, mais nous y reviendrons) laisse difficilement de marbre. MCE vous explique le pourquoi du comment.

Clara lance sa chaîne à quatorze ans non pas pour devenir la queen de la plateforme de Google mais pour… passer le temps. Ni plus, ni moins. Avec un regard tendre sur les prémices de sa chaîne, elle confesse elle-même avoir été un certain stéréotype. Celui de l’ado en confrontation avec ses parents, fâchée avec l’école, modeuse en herbe… Le contenu s’apparentait davantage à des tranches de vie. Des défis avec ses amis. Bref, un extrait d’un quotidien banal mais qui parle, à son public tout du moins. Mais alors, comment expliquer cette évidente réussite ?

Clara Marz, figure de proue de la « bande de L.A »

C’est que la brune est de cette génération de youtubeurs qui sont arrivés très tôt, à une époque où l’offre lifestyle était assez famélique. Surtout, on a pu la voir grandir, évoluer, gagner en maturité, se moquer de ses propres excès (mais nous détaillerons plus tard). Un peu à l’instar d’un personnage d’une série que l’on suit saison après saison. La comparaison n’est pas anodine. Avec ses amis et collègues youtubeurs, Sulivan Gwed, Sundy Jules, Anthonin et Mademoiselle Gloria, ils forment « la bande de L.A ». Soit une brochette de potes qui ont connu une soudaine notoriété en même temps.

Aujourd’hui inséparables, ils n’hésitent pas à mettre leur vie, voyages et émois en scène. Anthonin proposera même un format particulier, qui rappelle à bien des égards la télé-réalité, nommé « Amour, gloire et excès ». Tout naturellement, les abonnés se passionnent pour les histoires de cœur de Clara. Et se demandent même s’il n’y aurait pas un certain triangle amoureux avec Jules et Gloria…

Clara Marz, également chanteuse

Mais n’allez pas croire que les « bails » sentimentaux sont le seul business de la jeune fille ! Autre corde à son arc, le chant. Une passion qu’elle cultive depuis l’enfance, même si elle ne prend pas de cours. Aussi, sur sa chaîne, vous trouverez de nombreuses reprises de styles bien différents. Consécration, quand on lui demande d’être la marraine de The Voice et d’accompagner les candidats entre deux phases. À se demander pourquoi elle-même n’a jamais tenté le concours, comme Bilal Hassani. La réponse est toute simple : la demoiselle n’est guère fan de compétition.

Outre le chant, elle a déjà confié vouloir être actrice. Un rêve de gosse qui pourrait bien, un jour ou l’autre, se concrétiser. Après tout, elle a déjà fait une apparition assez remarquée dans un spot promotionnel pour le teen drama Riverdale. Ainsi que quelques apparitions furtives dans la bande-annonce de la fiction ibérique Elite. Clara Marz, prochainement en guest dans une série française sur TF1 ? Franchement, nous, on le sent plutôt bien.

Clara Marz et les célèbres « soirées de Parisienne »

Mais forcément, pareil succès entraîne avec lui son lot de détracteurs. Sans doute à la fois jaloux, envieux mais aussi… agacés. C’est un fait que l’intéressée reconnaît aujourd’hui avec humilité : Clara n’a pas toujours été des plus modestes. Vous n’avez pas pu passer à côté de cette désormais cultissime vidéo où l’adolescente évoque ses « soirées de Parisienne. Si vous ne savez pas ce que c’est, c’est tellement compliqué… Demandez à vos parents. »

Évidemment, Clara parle ici de rallye, ou ces soirées mondaines réservées à un certain gotha. Instantanément, cette déclaration, maladroite, innocente, mais perçue comme d’une arrogance folle devient virale. Pour la vidéaste, c’est le début des quolibets, mais pas que.

Clara Marz face au harcèlement

Clara Marz a récemment avoué avoir été victime de harcèlement lorsqu’elle était lycéenne, plus particulièrement sur les réseaux. Et l’accalmie est encore bien loin. Lors d’un festival musical, un homme lui aurait même volontairement écrasé une cigarette sur le bras. Causant une cicatrice indélébile. Un déferlement de haine qui fait hélas partie du quotidien de bien des youtubeurs…

Mais gageons que les belligérants n’aient pas raison de la jeune fille qui ne fait que partager son quotidien. Sans chichi, contenu vulgaire ou titres « putaclics » – fait assez rare pour être souligné. Comme, somme toute, n’importe quel autre jeune adulte de son âge ! D’ailleurs Clara, si tu lis ces lignes, sache qu’à MCE on n’organise une soirée de Parisiens avec toi absolument quand tu veux…

Mélissa Chevreuil