fbpx
Buzz
Partager sur

Christina Milian sur le point d’accoucher ? M Pokora est à ses côtés !

Partager sur Facebook

M Pokora est en ce moment même à Los Angeles auprès de sa copine Christina Milian. Enceinte de 8 mois, cette dernière va bientôt accoucher.

M Pokora est de retour aux États Unis. Sa petite amie Christina Milian est-elle sur le point d’accoucher ? Où bien n’est-il que de passage pour les fêtes de fin d’année ? MCE TV vous dit tout !

Une bonne nouvelle arrive bientôt pour le chanteur ! Eh oui, après avoir remporté un 13ème trophée au NRJ Music Awards, sa compagne Christina Milian ne devrait plus tarder à donner naissance à leur bébé. Une nouvelle excitante qui tombe à pic. Quiconque suit M Pokora sur les réseaux sociaux, sait que le jeune homme est en ce moment même à Los Angeles. Nous avons notamment pu apercevoir le jeune homme à un match de basket.

Il y a quelques temps, sa compagne Christina Milian l’avait d’ailleurs rejoint en France pour sa tournée Pyramide Tour. L’américaine avait ainsi pu profiter de la culture française et fait découvrir le pays à sa fille, Violet. Aujourd’hui, les déplacements n’existent plus pour la future maman. C’est donc M Pokora qui a fait le voyage ! Un voyage qui a fait couler de l’encre et parler la rumeur…

M Pokora auprès de Christina Milian pour le dernier mois de grossesse !

Le 21 novembre dernier, le jeune chanteur avait d’ailleurs expliqué que sa chère et tendre Christina Milian souhaitait accouché dans son pays natal. Ainsi, il avait confié à Quotidien : « Il va naître là-bas pour qu’elle soit entourée de sa famille puisque je suis en tournée. Dès qu’il viendra ici, on lui fera un passeport français. Parce que s’il devient footballeur, je veux qu’il joue pour l’équipe de France !  » Avait alors plaisanté le futur papa.

Enceinte de 8 mois, Christina Milian n’est pas encore à l’hôpital mais le compte à rebours est bel et bien lancé. Pour le moment, la star de 38 ans a été aperçu au supermarché de son quartier. En compagnie de son chéri et de sa fille, elle faisait alors les courses de Noël.