fbpx
Buzz
Partager sur

Christian Quesada en prison: il sort du silence !

Christian Quesada en prison: il sort du silence !
Partager
Partager sur Facebook

Huit mois après son incarcération provisoire à la maison d'arrêt de Bourg-en-Bresse, Christian Quesada a décidé de sortir du silence.

Cela fait déjà huit mois que l’affaire Christian Quesada a débuté. Toujours en attente de son jugement, la star des 12 coups de midi choisi de sortir de son silence qui dure depuis des mois. Il tente de s’expliquer. MCE vous dit tout !

Christian Quesada a d’abord connu la gloire. Dans l’émission Les 12 Coups de Midi, sur TF1, il a donc étendu toute sa culture générale. Pendant plusieurs mois, il a remporté la totalité des émissions. Une performance rare qui fait de lui, encore à ce jour, le candidat ayant remporté le plus d’émission. Mais s’il a fait parler de lui, c’est aussi pour des affaires judiciaires qui ont défrayées la chronique. Il semble très touché par ces critiques dans les médias.

Peu de temps après son élimination du programme, la descente aux enfers a démarré pour Christian Quesada. Le 27 mars dernier, il a été mis en examen pour « corruption de mineurs » et « détention d’images pédopornographiques ». Des accusations graves. Depuis, les témoignages à son encontre se multiplient. Depuis son incarcération, il avait choisi le silence comme défense. Silence qu’il vient de rompre.

La réponse de Christian Quesada !

C’est par l’intermédiaire de son avocat qu’il s’est d’ailleurs adressé aux médias. « Il assiste depuis sa cellule à un déballage médiatique […]. Il est en position de faiblesse car il ne peut pas répondre. Quesada, il ne peut pas faire comme Luc Besson qui va aller au 20 Heures pour répondre à des accusations »

Maître Camacho ajoute que son « client l’a mandaté pour ne plus rester sans réaction contre tout ce qui relève de la calomnie, de l’injure et de la diffamation. Ne plus laisser colporter ces propos sans réagir ». Il s’en prend même à une chaîne de télé. « Une chaîne de télévision de ne pas diffuser des témoignages diffamatoires. Notamment un soi-disant ami qui parle de leur enfance à Antony (Hauts-de-Seine) et une amie avec qui il est en conflit ». Un procédé de défense qui semble classique.

Une annonce qui va donc sûrement faire réagir. Mais pas sûr que cela calme quoi que ce soit.