fbpx
Buzz
Partager sur

Capucine Anav accusée de racisme: elle compare les cheveux crépus à un « balai à chiottes » !

Partager
Partager sur Facebook

Capucine Anav a suscité l'énervement et l'indignation sur Twitter. En effet, les internautes l'accusent de racisme, Découvrez pourquoi !

Bad Buzz pour Capucine Anav ! L’ex candidate de tv réalité a provoqué la polémique lors d’une vidéo Snapchat. En effet, la jeune femme acusée de racisme, a comparé les cheveux crépus à des « balais à chiottes ». Ce qui a bien sur eu pour effet de beaucoup agacer les twittos. Ces derniers n’ont pas manqué de réagir sur Twitter !

Et ils n’ont pas fait semblant. En effet, le nom de Capucine Anav était même en top tweet ce dimanche 13 octobre ! Tout est parti d’une vidéo Snapchat de la jeune femme. Cette dernière fait un placement de produits de beauté.

L’influenceuse a donc balancé ces mots: « Donc ça c’est trop bien pour les cheveux qui sont vraiment secs au bout, qui sont vraiment un peu crépus, un peu comme un balai à chiottes, pardon de l’expression. » Ce qui n’a vraiment pas plu au twittos donc.

Capucine Anav: Accusée de racisme, elle va plus loin en s’enfonçant !

Ainsi, de nombreux twittos ont décidé répondre à Capucine Anav. Et cela en l’accusant alors de racisme. On peut notamment lire: « Tu devrais réfléchir avant de parler, tu es vraiment stupide pour ne pas comprendre que ce que tu dis n’est pas normal ? ».
Et on vous passe ceux qui insultent Capucine Anav. Cette dernière voyant que la polémique enflait, a tenu à s’expliquer. Mais elle n’aurait pas du car cela a été pire. Elle déclare alors:  « Bon attention je vais peser mes mots parce que sinon ça va encore faire polémique. Vous êtes là à dire : “Nous on est trop fiers de nos cheveux, t’as un problème avec nos cheveux”.

Capucine Anav continue: «  Non vous n’êtes pas très fiers sinon vous ne perdriez pas votre temps à écrire ce genre de commentaires. Justement vous êtes en train de vous afficher en fait. Justement on dirait que vous n’assumez pas. Et que vous avez limite honte, n’écrivez pas ce genre de commentaires… »