fbpx
Buzz
Partager sur

Camille Cerf mannequin lingerie: la réaction de son chéri !

Camille Cerf mannequin lingerie: la réaction de son chéri !
Partager
Partager sur Facebook

Lors de la présentation de sa capsule Culottée en partenariat avec Pomm'Poire, Camille Cerf a pu compter sur le soutien de son compagnon !

Le 5 septembre dernier, Camille Cerf a présenté avec beaucoup de fierté, sa nouvelle collection de lingerie en partenariat avec Pomm’Poire. Baptisée « Culottée », la jeune femme a décidé de mettre en avant la beauté des femmes qu’elle fasse du 36 ou du 48. Et dans une interview accordée à Purepeople, elle a fait plusieurs confidences sur le nom de sa marque. « Je n’ai pas trop de filtre… Je n’ai pas ma langue dans ma poche, cela peut me porter préjudice, mais souvent ça aide ».

Camille Cerf a aussi ajouté : « Aujourd’hui, avec les réseaux sociaux, on envoie une image déformée de nous-mêmes. Trop lisse. Même avec Miss France, on retouchait un peu les photos. J’avais envie de me montrer telle quelle ». Sur son compte Instagram, Camille Cerf avait d’ailleurs confié à ce sujet : « « Je voulais absolument que les photos soient non retouchées. J’ai tellement été retouchée pendant mon année de Miss France. Et en fait, c’est vexant« .

Camille Cerf se confie aussi sur les retouches à outrance

Camille Cerf a aussi révélé : « Les gens s’imaginent qu’ils nous retouchent. Et que ça nous fait plaisir. En réalité, à chaque fois qu’on nous montre qu’on a été retouché, on se dit « ah oui donc ça, c’était pas beau. Ça c’était pas assez bien… ». Et tout ça. C’est un peu blessant. Et puis on se demande « Mais toutes ces retouches, je les fais pour qui ? » Puisqu’au final, moi je me sens très bien comme ça, je me trouve très bien comme ça ! ».

Et Camille Cerf a aussi dévoilé ce que Cyril, son compagnon, pensait de sa collection de lingerie. Il a expliqué : « Je ne me suis pas posé la question du regard des autres, je me sens bien dans mon corps. (…) J’ai eu la chance d’avoir le soutien total de mon chéri qui a compris et qui m’a vraiment encouragée à le faire ».