fbpx
Buzz
Partager sur

Camila Mendes (Riverdale): elle raconte son combat contre la boulimie !

Camila Mendes (Riverdale) elle raconte son combat contre la boulimie grande
Partager
Partager sur Facebook

L'actrice de Riverdale, Camila Mendes, raconte pour la premiere fois son combat contre la boulimie lors d'une interview accordée au magazine Shape.

L’actrice de Riverdale, Camila Mendes, a décidé de se battre contre la boulimie il y a maintenant 1 an. Elle livre, lors d’une interview accordée au magazine Shape, son combat contre la maladie.

La prise de conscience de Camila Mendes

Si la jeune actrice est connue pour interpréter le rôle de Veronica Lodge, une jeune femme très sure d’elle dans la série Riverdale, la réalité est bien différente. En effet, la jeune femme a dû se battre contre des troubles alimentaires importants. C’est dans une interview pour le magazine Shape que l’actrice s’est confiée sur son combat.

La jeune femme avait parlé pour la première fois de ses troubles alimentaires sur Instagram, il y a tout juste un an. En effet, c’est à l’age de 24 ans que Camila Mendes à pris conscience qu’elle avait besoin d’aide. Elle a donc décidé de suivre une thérapie et de voir un nutritionniste.

« Je me punissais toujours »

La maladie de Camila Mendes s’est déclarée durant ses années lycée. Elle confie au magazine Shape: “J’ai souffert de boulimie. Ça a commencé au lycée et après lorsque j’étais à la fac. Puis ça a repris lorsque j’ai commencé à faire ce métier. A cause des essayages permanents et de me voir à l’écran”. Elle poursuit: “J’avais une relation émotionnelle avec la nourriture et une angoisse à propos de tout ce que je mettais dans mon corps. J’avais tellement peur des glucides que je ne m’autorisais plus à manger du pain et du riz. Je passais une semaine sans en manger et puis après, j’en mangeais énormément au point de me purger. Si je mangeais un bonbon, je me disais : ‘oh mon Dieu, je ne vais pas manger avant cinq heures maintenant’. Je me punissais toujours moi-même quand je mangeais des aliments sains.”

L’actrice confie ensuite que suivre une thérapie et voir un nutritionniste lui ont sauvé la vie. les angoisses ont ainsi commencé a cesser. Et même si elle dit aujourd’hui aller mieux, elle avoue que les voix dans sa tête ne sont jamais vraiment parties. Elles sont juste bien moins fortes.