fbpx
Buzz
Partager sur

Booder (TPMP): ses confidences bouleversantes sur sa maladie !

Booder (TPMP): ses confidences bouleversantes sur sa maladie !

Booder émeut les fans de TPMP ! Sur le plateau, l'humoriste évoque sa maladie, son enfance... Des moments très durs qu'il a décidé de raconter

« Je suis né au Maroc, en 1978, avec un asthme. » Le début de cette histoire peut sembler banal… Mais non, l’histoire de Booder n’est pas banale. L’humoriste se livre ainsi sur sa maladie dans TPMP

« J’avais du mal à respirer et le médecin a dit à ma maman : ‘Si tout se passe bien, cet enfant ne passera pas l’hiver‘. » Voilà qui semble très clair : l’humoriste n’était pas prévu pour tenir tête à la maladie.

Mais avec des parents prêts à tout, Booder déjoue les pronostics. « Mon papa, qui travaillait ici en France, a dit : ‘Non cet enfant va vivre’. C’est le début du livre. » Le début d’Un bout d’air, sa biographie…

L’humoriste y raconte ainsi « tout le cheminement de ma maman jusqu’à Paris ». Une chemin de croix, aussi, parfois. « On me prête des noms de maladie de fou. Alors que pas du tout ! C’est ma tête, je ne suis pas malade ! »

Une blague de plus pour un Booder, qui réussit ainsi à s’en sortir par l’humour… Même s’il connaît certains moments plus durs. Sur le plateau de TPMP, il raconte aussi les messages qu’il peut recevoir.

Booder (TPMP): ses confidences bouleversantes sur sa maladie !
Booder (TPMP): ses confidences bouleversantes sur sa maladie !

Booder : la maladie d’humour

« ‘Mon fils à la même maladie que vous’… Mais c’est compliqué de dire à une mère en détresse que tu n’es pas malade. » Des moments pas simple, mais l’humoriste aime aider les gens… Et les faire rire, aussi.

« Concernant mon physique qui est atypique… Eh bien c’est mon outil de travail. Je n’ai pas de complexe », balance ainsi Booder à France-Soir. Non, l’homme ne complexe pas, c’est aussi sa force

« Avec les filles ça va aussi, j’ai toujours réussi à me faire accepter tel que je suis. » Une vie presque normale, avec une petite taille et beaucoup d’humour… Mais beaucoup d’émotion, aussi.

Booder réussit donc à émouvoir les spectateurs de VTEP, de TPMP, les gens venus le voir en spectacle… Et aussi ses lecteurs, désormais. Humour, malice et émotion : tels sont donc les secrets de sa carrière !