fbpx
Buzz
Partager sur

Booba vs Kaaris: 800 000 euros réclamés pour leur bagarre à l’aéroport d’Orly !

Partager sur Facebook

Dans l'affaire de la bagarre entre Booba et Kaaris à l'aéroport d'Orly, les parties civiles ont demandés 800 000 euros de dédommagement.

Malgré une amende déjà payée, les deux rappeurs Booba et Kaaris pourraient avoir besoin de remettre la main à la poche pour une somme qui n’est pas anodine. Les parties civiles réclament 800 000 euros. MCE vous dit tout !

La bagarre entre Booba et Kaaris avait été un réel événement. Pour rappel, les deux rappeurs ainsi que des membres de leurs clans respectifs avaient provoqué une bagarre le 1er août dernier. Et si les deux rappeurs ont déjà été condamnées, ils pourraient pourtant devoir payer une nouvelle grosse amende.

Le 9 octobre dernier, Booba et Kaaris se voyaient condamnés à dix-huit mois de prison. En plus de cela, ils ont dû payer une amende de 50 000 euros. Une somme déjà importante qui ne semble pas suffisante. En effet, les commerces duty-free ayant subis un saccage durant ce conflit se sont portées partie civiles. Ils demandent 800 000 euros pour rembourser les pertes dues à cette bagarre. Une somme énorme due à plusieurs facteurs.

800 000 euros d’amende pour Booba et Kaaris ?

Cette somme représente 700 000 euros de pertes de chiffre d’affaires estimées. Une somme déjà conséquente à laquelle s’ajoute d’autres coûts. 6000 euros sont demandés pour la destruction du mobilier et 13 400 euros pour le vol et la perte de produits durant cette rixe. Enfin, l’impact sur le moral des employés doit être remboursé à hauteur de 2000 euros.

Une addition qui s’avère donc salée pour Booba et Kaaris. Et l’avocate des aéroports de Paris aimeraient que cette somme se voit encore alourdie. « Cet événement reste dans les esprits. Le préjudice se prolonge dans le temps pour l’aéroport.«  De leur côtés, les deux artistes semblent désormais unis. Ils affirment qu’il paieront ces dégâts. Une addition qui culmine donc près du million d’euros pour une bagarre entre les deux artistes.

Alors, cette demande vous semble-t-elle justifiée ? C’est la justice qui devra trancher dans cette affaire.