fbpx
Buzz
Partager sur

Booba: son message ultra puissant à la police française !

Très investi dans la lutte contre les violences policières, Booba veut faire bouger les choses. Il adresse un message à la police française.

Sur la Toile, Booba apparaît comme un véritable justicier. Après avoir lutté contre la pandémie de Covid-19, le rappeur s’en prend désormais à la police française et dénonce alors leurs dérives. MCE TV vous en dit plus !

Il y a peu, la vidéo du meurtre de George Floyd a secoué la Toile. Très vite, un véritable mouvement de lutte a alors émergé sur le net.

Partout dans le monde, les internautes se mobilisent et dénoncent ainsi le racisme et les violences policières.

Parmi les plus impliqués, on retrouve donc le très célèbre rappeur Booba. Ce dernier n’hésite alors pas à afficher sa colère sur les réseaux sociaux.

Hier, Le Duc a ainsi posté un message choc sur Instagram. Il s’agit donc d’une vidéo dans laquelle un manifestant accuse la police française.

« Quand est-ce que vous allez dégager ceux qui crèvent des yeux ? Ceux qui tuent ? Quand est-ce que vous allez les virer ? ».

MCE TV vous dévoile la suite du coup de gueule partagé par Booba !

Booba: son message ultra puissant à la police française !

Booba accuse la police française sur Instagram !

L’homme présent sur la vidéo de Booba semble très remonté contre la justice française. Il demande ainsi des explications.

« Pourquoi dans un travail normal quand on traite de con notre chef on se fait virer ? Pourquoi quand vous tuez des Arabes et des Noirs vous n’êtes pas virés ? ».

« Elle est là la vraie question. Parce qu’il y a les violences policières, mais il y a aussi la violence de la Justice ».

« Parce que vous n’êtes jamais condamnés (…) Et c’est ça qui fait mal (…) Il n’y a aucune responsabilité qui est portée ».

« Il n’y a personne qui vous juge, personne qui vous arrête dans votre métier. Nous, quand on grille un feu rouge, vous nous arrêtez ! ».

Il faut donc croire que Booba veut faire bouger les choses.

Instagram est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.