fbpx
Buzz
Partager sur

Booba humilie son rival Kaaris, caillassé sur un yacht !

Booba humilie son rival Kaaris, caillassé sur un yacht !

De visite à Cannes, Kaaris s'est récemment fait caillasser par une bande d'assaillants. Booba se moque de lui et lui propose une solution !

Sans surprise, Booba n’a pas attendu bien longtemps avant de réagir à la récente affaire impliquant Kaaris. Le rappeur du 92 l’humilie sur Instagram et lui propose alors un nouveau combat. MCE TV vous dit tout de A à Z !

La récente affaire du passage à tabac de Kaaris a très vite fait le tour de la Toile. Une vidéo de la scène fait d’ailleurs le buzz !

Sur celle-ci, on voit donc le Dozo, accompagné de son équipe, se faire chasser du port de Cannes par une bande d’assaillants visiblement très remontés.

Sur Instagram, Booba a alors très vite réagi, humiliant une nouvelle fois son meilleur ennemi. Un grand classique !

« Armand ! J’ai une dernière offre pour toi. Pour de vrai. Parce que je pense que tu es cuit ».

« Il faut refaire le capot de la GT, il faut refaire le rétro, en plein Covid. Il faut la remonter à Paname parce que tu as fait le mec tah les campings ».

Tu es descendu, Sevran Paname, en Mercedes. Tu mangeais des sandwichs triangles à la station essence ».

Booba humilie son rival Kaaris, caillassé sur un yacht !
Booba humilie son rival Kaaris, caillassé sur un yacht !

Booba propose un nouveau combat à Kaaris !

Vous l’aurez compris, Booba ne s’est donc pas arrêté là. Le rappeur du 92 propose alors un nouveau combat à Kaaris !

Non, vous ne rêvez pas. Selon Booba, le Dozo ne peut donc pas se refaire d’une autre manière. « Eh ! Tu es cuit fréro, tu es cuit… ».

« Tu as fait ton dernier feat avec Franglish… Éclaté ! Ton album, c’est sûr qu’il ne va pas marcher ».

« Fréro, en showcase, tu vas te faire caillasser. Il n’y a que ton daron qui peut t’aider. C’est à dire, moi. Je te propose donc boxe thaï, U Arena, Bercy« .

Un message clair auquel Kaaris n’a pas encore répondu. Booba veut donc en découdre et compte bien arriver à ses fins.