fbpx
Buzz
Partager sur

Booba: son ennemi Rohff clashe la fin du média OKLM !

Booba semble avoir abandonné son média OKLM. Une info qui n'a pas échappé à son ennemi de tous les temps : le rappeur Rohff !

Les fans de Booba attendent toujours son nouvel album. Mais si sa musique semble résister à la pandémie de covid-19, cela pourrait bien être différent pour le média OKLM dont il est à l’origine. MCE TV vous dit tout de A à Z !

En 2016, Booba lançait son propre site web d’actu musicale (oklm.com) puis sa propre radio (OKLM RADIO) afin de compléter sa chaîne de télévision (OKLM TV). Pour autant, elle comptait déjà l’émission Couvre feu animée par Jacky Brown ou encore les émissions présentées par Mehdi Maizy ainsi que de nombreux freestyles.

Le but était de mettre en avant la musique urbaine. Mais pas seulement ! Le Duc de Boulogne avait également pour volonté de mettre en avant de nouveaux talents.

Mais le média initié par Booba ne semble pas avoir résisté à la crise sanitaire actuelle… MCE TV vous en dit plus !

Booba: son ennemi Rohff clashe la fin du média OKLM !
Booba: son ennemi Rohff clashe la fin du média OKLM !

Booba, une fois de plus taclé par son ennemi Rohff !

Depuis le mois de mars, Booba n’a rien publié sur son média, signe qu’il se serait éteint. Aïe ! Pour autant, l’interprète de « ULTRA » n’a pas communiqué quoi que ce soit, à ce sujet. Ce qui n’a pas échappé à son ennemi juré : Rohff.

Ce dernier a donc tenu à partager l’info sur son compte Instagram. Ainsi, le célèbre rappeur vient de publier un post disant : « OKLM TV disparaît prochainement. OKLM radio a déjà fermé ses portes. La chaîne YouTube et le compte Instagram ne publient rien depuis plus de 9 mois, et le site Internet n’existe plus« .

En légende de sa Story, il écrit alors le hashtag : « #mercipourlestravlots ». Une manière pas forcément subtil de se moquer du Duc de Boulogne.

Pour autant, Booba tiendra-t-il à lui répondre ? Bien évidemment, il ne s’agira là que d’un énième épisode du clash entre les deux grandes figures du rap français. Affaire à suivre donc !