fbpx
Buzz
Partager sur

Booba va donner un cours de business à Harvard !

Booba va donner un cours de business à Harvard !

Booba se rendra à Harvard pour donner un cours de business en septembre prochain !

Entre ses albums et sa marque de vêtements Ünkut, Booba a réussi à créer un véritable empire ! Le rappeur français enchaine les succès et représente un modèle de réussite. C’est donc tout naturellement qu’il a accepté l’invitation de la prestigieuse université d’Harvard, où il donnera des conseils à des étudiants en business.

Booba devient prof à Harvard

En septembre prochain, Booba révèlera les secrets de sa réussite aux étudiants de l’université américaine, au cours d’une conférence. Le rappeur a été invité par Samir Nuntucket, un consultant en marketing, qui a contacté le club de la Harvard Business School pour lui proposer de faire venir des entrepreneurs issus des quartiers populaires français.

« Le but est de mettre en avant des personnalités médiatiques qui ont accompli des choses dans le monde de l’entreprise, pour qu’ensuite ça ouvre des portes à d’autres entrepreneurs moins connus. Booba a donné son accord, il va sans doute venir en septembre », a déclaré le consultant au site StreetPress.

« En tant que businessman, je suis un exemple »

L’année dernière, Booba confirmait déjà son statut de businessman et déclarait:« Vivre de la musique n’a jamais été un rêve. Je me suis tout de suite dit que c’était un business ». Le rappeur des Hauts-de-Seine est devenu un homme d’affaires à l’américaine et vit désormais à Miami. Il se rendra à Harvard bénévolement et donnera très certainement des conseils avisés aux étudiants qui auront l’opportunité de le rencontrer.

Booba est fier de sa réussite et ne s’en est jamais caché. Dans une interview accordée à Men’s Health, le rappeur expliquait: « Il y a des jeunes qui ont grandi dans le même quartier que moi et qui travaillent pour moi. Je ne suis pas un exemple à suivre dans mes paroles mais en tant que businessman, je suis un exemple. Les diplômes, je m’en fous. Tant que les gens sont compétents, ils sont embauchés. C’est comme pour le sport, on s’en fout que tu aies un bac +5 ou que tu sortes de BEP. Si tu cours vite sur 100 mètres, tu es embauché ! »