fbpx
Buzz
Partager sur

Booba crée une pétition pour que Rohff sorte un son le même jour que lui !

Le voilà donc prévenu ! Booba annonce la couleur et fait circuler une pétition pour que son ennemi Rohff sorte un tube le même jour que lui !

Provocation, quand tu nous tiens… Booba, comme à son habitude, vient donc de tacler son rival. Alors que le rappeur s’apprête à sortir un titre, il le met au défi d’en faire de même, le même jour. Que le meilleur gagne… MCE TV vous dit tout de A à Z.

Une fois de plus, Booba s’en prend à l’un de ses nombreux ennemis. Eh oui, on peut le dire, la liste s’allonge, quant à ceux que le Duc a en ligne de mire.

Plus tôt, il s’en prenait alors à Maître Gims et sa chérie DemDem. C’est aussi un secret de polichinelle : B20 ne porte pas Kaaris, Fianso et encore moins Rohff dans son cœur.

C’est d’ailleurs ce dernier qui paie le prix de sa haine sur les réseaux sociaux. Désireux de démolir sa réputation, il avait exhumé les sombres affaires dans lesquelles il plonge.

Bien sûr, ça n’est pas tout, et Booba ne s’est pas arrêté là, loin de là. Ce dernier a demandé à Rohff de sortir un morceau le même jour que luiChallenge accepted ? 

Rohff est plutôt du genre à ignorer son ami-ennemi… Il l’a même mis sur sa liste rouge sur Instagram, plateforme préférée de Booba.

Booba crée une pétition pour que Rohff sorte un son le même jour que lui !
Booba crée une pétition pour que Rohff sorte un son le même jour que lui !

Booba: sa pétition ne fait pas l’unanimité sur Twitter…

De son côté, Élie Yaffa de son vrai nom a fait circuler une drôle de pétition. Sur celle-ci, il invite ses fans à faire en sorte que Rohff sorte un son le 6 novembre, date où il nous réserve quelque chose.

Une pétition qui pour l’instant récolte un peu moins de 500 personnes… Bien trop peu pour le Duc de Boulogne, qui fait en sorte que celle-ci gagne en puissance.

Sur Twitter, les twittos n’y sont pas allés de main morte, avec l’égérie de Puma. Certains estiment qu’« à 44 piges », c’est « alarmant ». Booba a la rancune facile, il faut dire. Enfin, c’est de bonne guerre !