fbpx
Buzz
Partager sur

Booba choqué par cette information sur le vaccin contre la covid-19 !

Booba sort une collection capsule spéciale coronavirus !

Le vaccin contre la Covid-19 fait couler beaucoup d'encre. Si on entend tout et son contraire, Booba a partagé une drôle d'info à ce sujet.

Emmanuel Macron va bientôt s’exprimer au sujet du vaccin contre la Covid-19. En attendant, Booba commente une actu à ce propos. Il a l’air plutôt choqué par la « news ». MCE TV vous dit tout de A à Z.

Outre les piques et les joutes verbales lancées à droite à gauche, Booba aime aussi commenter l’actu. Ainsi, il vient de repartager une info sur la Covid-19.

À en croire les dernières infos,  la Commission a conclu un 6e contrat de fourniture de vaccin. Ce seront donc 160 millions de doses qui seront fournies en cas de validation du vaccin.

Cela étant, ce ne sont pas les seules infos que l’on trouve à ce sujet. Cet article concernant la gestion du virus au Royaume-Uni semble interloquer le duc de Boulbi.

Une récompense pour chaque vaccination ? C’est ce que semble indiquer ce gros titre, partagé par Booba

Sur sa story Instagram, il nous offre alors une capture d’écran d’un article de Mail Online. Une info plutôt incongrue.

"<yoastmark

Booba partage une info WTF au sujet de la vaccination chez nos voisins outre-Manche

Booba nous révèle alors un titre bien intrigant : « Les britanniques, vaccinés contre le Covid peuvent obtenir des codes QR sur leurs [smartphones] pour […] participer à des matchs de football ».

Qu’est-ce que donc que cette affaire ? Plutôt que de rendre le vaccin obligatoire, ce titre suggère que les Britanniques seront récompensés s’ils se font vacciner, d’après la news partagée par Booba.

Un bon moyen de motiver les fouteux à aller se faire vacciner… Eh oui, on le sait, le fait de rendre la vaccination obligatoire ne convainc pas vraiment tout le monde.

Il s’agit aussi d’une liberté à laquelle un bon nombre refuse de céder : celle d’avoir le choix ou non de se faire vacciner. Eh oui, cette pratique n’a pas que des adeptes, et certains restent sceptiques.