fbpx
Buzz
Partager sur

Black M contrôlé par la police: il donne tous les détails ! (VIDEO)

Black M a été victime d'un contrôle. Dans une interview, l'interprète de "Sur Ma Route" raconte son altercation avec l'agent de police.

Après avoir fait parler de lui dans la presse chinoise, Black M s’exprime sur son récent contrôle de police. En effet, l’ex-rappeur de Sexion d’Assaut est revenu sur un accrochage avec un agent de police. MCE TV vous dit tout.

Black M n’est pas un illustre inconnu, même pour les forces de l’ordre. Pourtant, ça ne l’a pas empêché de se faire contrôler par un policier alors qu’il allait chercher son pain. Malgré sa notoriété, ce dernier ne lui a pas fait de cadeau. Récemment, il a raconté à Rapunchline cette anecdote qui l’a affecté.

Tout s’est donc déroulé à porte de Montreuil. Garé sur le bas-côté d’une boulangerie, l’interprète de « Sur Ma Route » s’est fait contrôler par un agent de police. Cependant, l’artiste n’était pas le seul : 5 autres voitures stationnaient aussi à cet endroit. Mal luné, le policier aurait profité de la notoriété du rappeur pour faire du zèle.

Black M contrôlé par la police : « les policiers ne sont pas tous comme ça »

« Je suis tombé sur un agent il y a à peu près 7-8 mois, par là. Il m’a contrôlé. Il m’a dit ‘Black M ou pas Black M j’en ai rien à foutre' ». Le rappeur ajoute que le policier aurait surtout eu « le seum » de qui il est. En effet, le policier en question ne s’en est pas pris aux autres personnes en infraction. Pour calmer ses ardeurs, Black M a donc sorti son téléphone pour le menacer de filmer la scène. Une manière de lui rappeler qu’il n’est « pas n’importe qui ».

Cela a en tout cas suffi à ce qu’il calme le jeu. Malgré sa mésaventure, Black M tient à nuancer : « ce qu’il faut souligner, c’est que [les policiers] ne sont vraiment pas tous comme ça ». Dans son interview, le rappeur dévoile aussi « être avec le peuple », même s’il gagne bien sa vie. « En gros, moi aujourd’hui, j’ai 34 ans, et mes potes qui ont la trentaine comme moi, ils sont gilets jaunes. C’est un cri du peuple que je comprends, et que je rappe ». Découvrez donc l’intégralité de son interview à Punchline :

YouTube est désactivé.
Autorisez le dépôt de cookies pour accéder au contenu.