Buzz
Partager sur

Bilal Hassani: comment est il passé de The Voice Kids à Youtubeur Star ?

Bilal Hassani comment est il passé de The Voice Kids à Youtubeur Star grande
Partager
Partager sur Facebook

En seulement quelques mois, Bilal Hassani est devenu Youtubeur Star. Mais comment ce candidat à The Voice Kids y est-il arrivé ?

Depuis son passage dans The Voice Kids, Bilal Hassani a tout explosé avec une chaîne Youtube qui éclate tous les records. Retour sur son parcours remarquable !

Bilal Hassani: comment est il passé de The Voice Kids à Youtubeur Star ?

Sans doute les plus mélomanes d’entre vous connaissent mieux Bilal Hassani pour sa participation à The Voice Kids. Challengeur de la deuxième saison du télé-crochet, le jeune homme se fait remarquer dès les auditions à l’aveugle. Et encore une fois, davantage pour la forme (le morceau choisi) que le fond (sa performance). En effet, l’influenceur opte pour un choix osé, presque politisé : « Rise Like a Phoenix » de Conchita Wurst. Un parti pris qui en dit long sur le caractère du jeune homme. Et lui promet une jolie bataille face aux carcans de la société. Mais nous n’en sommes pas encore là, et aussi doué soit Bilal, il doit se plier face aux talents rivaux. La très touchante Jane Constance emporte la compétition sans trop de peine, et le chanteur range son micro… du moins, pour quelques temps.

Car aujourd’hui, c’est bel et bien sur YouTube que Bilal fait partie de lui. Pour sa musique, certes, mais pas que. Bien sûr, le fan de Beyoncé ne cache pas ses envies de conquête de stades. Et propose régulièrement à ses abonnés nombre de reprises et/ou morceaux originaux. Parmi eux, une cover très réussie de « Djadja », succès de l’été signé Aya Nakamura. Si le titre original flirte avec les 150 millions de clics, Bilal n’a pas à rougir, puisque sa reprise, elle, dépasse les deux millions. Un score qui peut vous paraître famélique mais qui reste tout à fait honorable pour quelqu’un en marge de l’industrie musicale. Et puis, l’auteure de ces lignes ne s’en cache pas : elle préfère très largement cette version revisitée !

BILAL HASSANI VS LES HATERS !

Car on ne peut parler de Bilal Hassani en éludant sciemment la flopée de réactions négatives qui l’accompagne de facto. Insultes homophobes et/ou xénophobes, menaces, intimidations… Les commentaires haineux donnent le vertige. Ce qui dérange précisément les « belligérants » ? (Oui, on est resté polis). Que Bilal renonce délibérément de choisir un genre plutôt qu’un autre. Mais « Haters gonna hate » comme dirait l’amie Taylor Swift… Plutôt que de se contenter de son statut de victime, l’amateur d’Ariana Grande se nourrit des critiques. Et consacre même régulièrement des vidéos à ce sujet. Toujours plus inspirant, même si parfois maladroit, le candide Bilal ne triche pas et s’affirme comme une véritable bouffée d’air frais dans la YouTube Sphère. « J’en perds ma perruque » comme dirait l’autre !

Sharon Ford