Buzz
Partager sur

Bilal Hassani: Une asso poursuit TPMP pour des propos homophobes !

Bilal Hassani: Une asso poursuit TPMP pour des propos homophobes !
Partager
Partager sur Facebook

Bilal Hassani est l’un des grands favoris pour représenter la France à l’Eurovision 2019. Mais nombreux sont ceux qui le critique dans les médias…

En effet Bilal Hassani n’a pas que des amis dans cette compétition. Grand favoris pour l’Eurovision, il semblerait que le chanteur se soit attiré les foudres d’un grand nombre de médias et de journalistes. Il s’agit souvent d’une forme de racisme à son égard, et cela ne va pas passer aussi facilement auprès des associations !

Bilal Hassani : Il l’envie tous !

Effectivement, Bilal Hassani fait couler beaucoup d’encre et se fait souvent comparer à Conchita Wurst. C’est notamment les critiques de Philippe Manœuvre qui ont choqué. Car il expliquait que Bilal serait sélectionné pour son physique et non pas pour son talent.

« Tu te demandes si le mec est très beau parce qu’avec une chanson comme ça, il n’y a que sur le physique qu’il peut les avoir. Clairement, ça va être le chanteur et pas la chanson »

Ce à quoi le chanteur avait répondu avec beaucoup de respect : « Mais je trouve ça super irrespectueux envers l’Eurovision quand-même, au-delà de moi personnellement. »

 » L’Eurovision c’est le plus grand show musical de tous les temps, c’est le plus regardé, c’est plus regardé que le Halftime Show du Superbowl ! »

Après lui TPMP s’est attaqué au jeune chanteur..

Bilal Hassani : TPMP n’est jamais loin !

Effectivement, du haut de ses 19 ans, Bilal Hassani est très talentueux. Et il se pourrait qu’il représente la France à Tel Aviv. Ainsi les chroniqueurs de TPMP se sont amusé à se demander s’il était talentueux ou s’il s’agissait simplement d’un phénomène.

Mais le débat a très vite dérapé, Catherine Rambert n’a d’ailleurs pas estimé ses propos. « Est-ce qu’on peut rappeler quand même que l’Eurovision est un concours de chanson ? Là on dirait un concours de déguisements et de travestis » a balancé Catherine Rambert.

D’ailleurs cela n’est pas du tout passé auprès de « Stop Homophobie » ; une association contre la haine LGBT. « poursuites pour défendre Bilal. Nous n’oublierons personne ». Ont-ils annoncés sur leur compte Twitter.